The real Lord of The Flies : un film pour la véritable histoire de "Sa Majesté des mouches" - CinéSéries
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

The real Lord of The Flies : un film pour la véritable histoire de "Sa Majesté des mouches"

The real Lord of The Flies : un film pour la véritable histoire de "Sa Majesté des mouches"

Avec son récit d'un naufrage et d'une année de survie, "The real Lord of The Flies", l'historien Rutger Bregman n'imaginait pas qu'Hollywood remuerait ciel et terre pour faire de son récit un projet de film très ambitieux. C'est pourtant bien ce qui est arrivé, avec l'acquisition des droits pour le cinéma pour une somme très élevée, et en arrière-plan l'ombre du monument littéraire "Sa Majesté des mouches".

Deadline vient d'apporter une information exclusive sur un deal très important concernant l'acquisition des droits par la société New Regency, d'un fait réel relaté par l'historien néerlandais Rutger Bregman, dans The Guardian. Cette histoire est celle d'un groupe d'adolescents qui, par ennui, quittent les îles Tonga sur un petit bateau pour finir par s'échouer sur une île déserte, et vont y survivre durant plus d'un an. Si cette histoire est remarquable, c'est en partie parce qu'elle est très proche de celle du roman du prix Nobel de littérature William Golding, publié en 1954 et intitulé "Sa Majesté des mouches". Dans cette fiction, des jeunes garçons de la haute société anglaise survivent à un crash aérien sur une île déserte, et recréent un semblant, sauvage et tribal, de société. Un roman immensément culte dont l'héritage se retrouve dans moult livres et créations pour le cinéma.

Un deal à plus d'1 million de dollars pour The real Lord of The Flies

La véritable histoire qui fera l'objet du film est elle survenue en 1965, soit plus de dix ans après le roman de Golding, quand six adolescents des îles Tonga ont survécu pendant plus d'un an en se débrouillant seuls sur une île déserte. Et si le roman faisait lui la description d'une société sauvage - et la critique de nos organisations sociales, le projet The real Lord of The Flies devrait lui plutôt se concentrer sur l'amitié et la loyauté de ces jeunes garçons. Si vous n'avez pas lu le roman de Golding, sachez qu'il aura largement influencé des auteurs majeurs, comme Stephen King par exemple, et on retrouve son inspiration dans beaucoup d’œuvres, comme le roman puis le film culte Battle Royale. Aussi, il a déjà été porté deux fois sur grand écran, en 1963 sous la direction de Peter Brook, et en 1990 avec à la réalisation Harry Hook.

Si le montant précis du deal n'a pas été dévoilé, il est question de 7 chiffres, le faisant donc excéder le million. Pour New Regency, c'est donc un très gros coup, face à des noms majeurs comme MGM, Netflix, ou encore Anonymous Content. Sachant que cette société nous a apporté 12 Years a Slave et The Revenant, entre autres, on peut donc s'attendre à ce que The real Lord of The Flies soit un film très ambitieux.

Histoire d'une reconstitution ou récit direct ?

Pour l'instant, aucun réalisateur ou casting n'est évoqué, mais Bregman rapporte que la production se fera au plus proche de la réalité, avec l'intervention en consultants des rescapés eux-mêmes, et avec des équipes locales. L'histoire, publiée dans The Guardian, a été lue plus de 7 millions de fois à ce jour, et a été partagée par des figures artistiques connues de la région pacifique comme Taika Waititi et Russel Crowe, notamment.

On va suivre très sérieusement le développement de ce projet, qui ne devrait pas manquer d'éveiller la curiosité du public et, on l'espère, l'intérêt de figures majeures de l'industrie cinématographique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Cube est dispo sur Netflix : comment a été tourné le film ?

Cube est dispo sur Netflix : comment a été tourné le film ?

« Cube », le film fantastique de Vincenzo Natali, débarque enfin sur Netflix. L'occasion de revenir sur ce film pas comme les autres, et surtout sur un tournage particulier qui joue avec l'espace et les décors.