Thelma : un remake par le réalisateur de Moi, Tonya

Thelma : un remake par le réalisateur de Moi, Tonya

Le réalisateur de "Moi, Tonya", Craig Gillespie, préparerait un remake de "Thelma", du cinéaste norvégien Joachim Trier. Un projet dont on se serait bien passé...

C'est une évidence, mais il est toujours bon de le rappeler : non, Hollywood n'a pas que des bonnes idées ! La dernière en date, est certainement le projet de remake de Thelma de Joachim Trier que souhaiterait réaliser Craig Gillespie, acclamé avec Moi, Tonya. Si le cinéaste a fait ses preuves avec ce film, le voir reproduire à la sauce américaine une œuvre comme Thelma a de quoi agacer.

Une œuvre qui se suffit

Certes, le film de Joachim Trier est loin d'être parfait, mais bénéficie d'une vraie proposition et d'une ambiance fascinante. Sorte de relecture de Carrie de Brian De Palma, Thelma met en scène une étudiante timide qui passe de son foyer familial religieux à la vie universitaire d’Oslo. Elle est alors attirée par une autre fille, Anja. Et tandis qu’elle tente de refréner ses sentiments pour elle, Thelma multiplie des crises d’épilepsie qui révéleront un étrange pouvoir. Les symboliques et les métaphores de Trier sont plutôt évidentes, mais le cinéaste plonge dans une sublime atmosphère, à la fois sensuelle et inquiétante, et se permet des idées de mise en scène (bien qu'un peu gratuites) des plus mémorables.

Un an après sa sortie, Thelma est resté encré dans notre esprit. On ne voit donc pas vraiment l'intérêt d'une relecture de cette œuvre qui se suffit à elle-même. Évidemment, ce n'est pas ça qui arrêtera le studio FilmNation Entertainment, derrière ce projet comme nous l'apprend Deadline. Le marché américain préférant à chaque fois reproduire une œuvre pré-existante plutôt que de simplement y mettre des sous-titres - des raisons économiques sont évidemment également à prendre en compte dans ce processus.

Après le possible remake de Dernier train pour Busan, qu'on apprenait récemment, celui de Thelma est une nouvelle preuve du manque d'originalité et de créativité à Hollywood depuis plusieurs décennies. S'il fallait se rassurer, on pourrait penser aux bons remakes qu'a pu produire le cinéma américain. Comme Les Infiltrés de Martin Scorsese (remake d'Infernal Affairs), Scarface de Brian De Palma (relecture très libre du Scarface d'Howard Hawks) ou encore Sorcerer de William Friedkin (qui fait suite à la version d'Henri-Georges Clouzot, Le Salaire de la peur). Sauf, qu'à l'évidence, entre Scorsese, De Palma ou Friedkin, et Gillespie, il n'y a pas photo...

On attendra tout de même de voir l'avancé du projet et le résultat final avant de juger. Mais pour le moment, on vous conseille plutôt de regarder notre rencontre avec Joachim Trier, et de (re)voir le film de Joachim Trier, dont voici la bande-annonce :

 

Voir aussi

Harry Potter et le prince de sang-mêlé : qui Voldemort a tué pour créer ses Horcruxes ?

Harry Potter et le prince de sang-mêlé : qui Voldemort a tué pour créer ses Horcruxes ?

Dans la saga Harry Potter, Lord Voldemort parvient à rester en vie grâce à de la magie noire très puissante : les Horcruxes. Pour les créer, il doit tuer. Mais qui sont toutes ses victimes ? On fait le point.