ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Thor 4 : Natalie Portman confirme qu'elle n'aura pas les mêmes pouvoirs que Thor

Thor 4 : Natalie Portman confirme qu'elle n'aura pas les mêmes pouvoirs que Thor

« Thor : Love and Thunder » donne de ses nouvelles. Tandis que Natalie Portman a confirmé qu'elle porterait le marteau de Thor, on apprend aujourd'hui qu'elle ne possédera pas tout à fait les mêmes pouvoirs que son prédécesseur.

Natalie Portman sera la nouvelle Thor

La nouvelle a été officialisée il y a un moment : Natalie Portman, qui sera de retour dans la peau de Jane Foster, sera la nouvelle Thor. En effet, Thor, qui sera toujours interprété par Chris Hemsworth, ne sera plus en possession de Mjölnir dans Thor : Love and Thunder. À la fin d'Avengers : Endgame, Captain America conserve le marteau asgardien pour s'armer dans sa dernière mission qui consiste à rapporter les pierres d'infinité dans leur timeline respective. Puis, après, plus rien. À l'heure actuelle, on ne sait pas vraiment où se situe le marteau de Thor, perdu quelque part dans le continuum temporel.

Thor 4 : Natalie Portman confirme qu'elle n'aura pas les mêmes pouvoirs que Thor

Natalie Portman a accepté de reprendre le rôle de Jane Foster, après son absence dans Thor : Ragnarok. Un retour qui s'explique notamment par le scénario de Taika Waititi, le réalisateur du film. En effet, dans ce nouveau récit, la comédienne va soulever le marteau d'Odin pour devenir la nouvelle déesse du tonnerre. Un arc narratif issu des comics puisque Jason Aaron a imaginé cette histoire assez particulière. Dans les comics, Thor perd la possession de son marteau, n'étant plus digne de recevoir ses pouvoirs divins. Il change de nom et devient Odinson. Le marteau atterrit sur la Lune, sans propriétaire. C'est alors qu'une femme s'en empare et devient la nouvelle Thor.

Après quelques épisodes sans connaître son identité, Jason Aaron révèle que cette nouvelle déesse du tonnerre n'est autre que Jane Foster, l'ancienne petite amie de Odinson. Cependant, cette dernière est atteinte d'un cancer en phase terminale, et chacune de ses transformations en Thor l'affaiblit un peu plus. Taika Waititi va suivre cet arc culte pour mettre en scène Thor : Love and Thunder.

Jane Foster n'aura pas tout à fait les mêmes pouvoirs

Pour le moment, on ne sait pas encore grand chose sur l'intrigue. Taika Waititi devrait reprendre le cancer de Jane Foster pour le transposer dans son film. La protagoniste sera normalement atteinte de la même maladie mortelle. On sait également que Christian Bale apparaîtra dans le film, dans un rôle encore tenu secret. Lors d'une récente interview à The Kelly Clarkson Show, Natalie Portman a révélé quelques informations sur le film de Taika Waititi. Elle a une fois de plus confirmé que son personnage allait devenir la nouvelle Thor. Elle a également précisé que cette nouvelle interprétation serait différente de celle de Chris Hemsworth. Déjà par le nom. Car la nouvelle héroïne sera nommée The Mighty Thor, comme le premier titre du héros dans les comics. Ensuite, elle n'aura pas exactement les mêmes pouvoirs que son prédécesseur :

Elle a des pouvoirs. Mais ce n'est pas exactement la même chose que Thor. C'est sa propre version.

Malheureusement, Natalie Portman ne s'est pas davantage étendue sur le sujet, laissant planer le doute. Dans les comics, Jane Foster garde pratiquement les mêmes capacités que le Thor originel. Mais elle est également capable de manier Mjölnir avec une facilité inédite, encore plus simplement que le dieu asgardien lui-même. Elle a notamment l'habilité de changer la vitesse et la trajectoire de son arme une fois celle-ci lancée. Mais à part ça, rien de bien nouveau. On se demande donc ce que Taika Waititi réserve au personnage, et à quel point il va s'éloigner de la création de Jason Aaron...

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.