Three Identical Strangers : un documentaire Netflix sur une incroyable histoire vraie

Un documentaire à ne pas rater

Three Identical Strangers : un documentaire Netflix sur une incroyable histoire vraie

Netflix vient d'accueillir dans son catalogue un nouveau documentaire qui ne cesse de faire parler depuis sa mise en ligne le 27 mai. "Three Identical Strangers" narre l'incroyable histoire vraie de trois frères qui ne se connaissaient pas jusqu'à leurs 19 ans.

Une histoire vraie étonnante

Présenté en 2018 au Festival de Sundance, d'où il est reparti avec le prix du jury, le documentaire Three Identical Strangers vient d'arriver sur Netflix, trois ans plus tard. Un temps qui reste moins long que celui qu'il a fallu pour qu'Edward, Robert et David, découvrent qu'ils sont des triplés. Séparés à la naissance et placés dans des familles différentes, ils étaient loin de penser qu'ils appartenaient à une fratrie. Leur vie bascule l'année de leurs 19 ans.

Le premier des trois a découvrir cette folle vérité est Robert, lors de sa rentrée à l'IUT. Alors qu'il ne connaît personne dans l'établissement, tout le monde lui réserve un accueil chaleureux. C'est ainsi qu'il découvre qu'il a un frère avec qui la ressemblance est frappante. L'histoire ne tarde pas à être connue des journaux, qui vont la relayer. Un second tournant encore plus étonnant va être pris par le récit quand un troisième frère se manifeste. Les triplés deviennent des célébrités, passent sur tous les plateaux télévisés des États-Unis, font la une des magazines. Le public est fasciné par ces trois jeunes hommes au sourire radieux. En les regardant ensemble, il y a effectivement de quoi être interpellé. En plus d'être physiquement très ressemblants, ils ont des attitudes et des goûts semblables.

Three Identical Strangers
Three Identical Strangers ©Netflix

Pourquoi il ne faut pas louper Three Identical Srangers ?

Three Identical Strangers pose cette situation initiale en adoptant un ton assez rock, comme dans une sorte de teen movie US, avec des personnages haut en couleur qui se vantent d'engloutir des litres d'alcool ou de conquérir des belles filles. Les trois intéressés profitent de ces retrouvailles inattendues, pendant que leurs parents entament une quête pour découvrir la vérité. Le documentaire dérive peu à peu vers un ton plus sérieux, nous aspirant dans une réflexion vertigineuse sur le déterminisme et l'existentialisme. Le mieux étant évidemment d'aborder Three Identical Strangers sans trop en savoir sur les dessous de l'affaire, tant elle fait émerger des éléments que l'on ne voit pas venir.

On se croit, parfois, dans un grand thriller paranoïaque du cinéma américain, avec des puissantes entités qui contrôlent les opérations dans l'ombre. On a même du mal à y croire et, pourtant, tout ce qui est déballé sous nos yeux est édifiant. Jusqu'au final, les rebondissements s'accumulent. Un brillant scénariste aurait pu inventer tout cela. Mais non, Three Identical Strangers est une authentique histoire vraie.

Three Identical Strangers
Three Identical Strangers ©Netflix

Un documentaire émouvant

Le film a l'amabilité de ne pas réduire les frangins à des sujets d'étude, que l'on regarde de loin avec curiosité, comme des bêtes de foire. L'approche du documentaire jongle avec justesse entre l'enquête et la part humaine. Les plus beaux moments de Three Identical Strangers sont ceux qui abordent le versant intime. Notamment toute la partie qui évoque un bouleversant drame au sein de la fratrie. Là aussi, on se gardera d'en dire plus car, si l'on se doute rapidement que quelque chose cloche, la vérité parvient quand même à nous cueillir le moment venu. Netflix ne s'est pas trompé en achetant ce documentaire passionnant. Que ce soit avec des séries ou des films, la plateforme excelle dans ce genre et se révèle indispensable pour les amateurs d'histoires vraies hors du commun.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.