Accueil > News > Cinéma > Titanic : James Cameron explique pourquoi la planche n’était pas assez grande pour deux

Titanic : James Cameron explique pourquoi la planche n’était pas assez grande pour deux

Vingt ans après la sortie de Titanic , le mystère entourant la fameuse planche en bois continue de fasciner les foules ! Aujourd’hui, James Cameron himself s’est exprimé sur le sujet.

Tout le monde connait la fameuse théorie de la planche de Titanic. Celle selon laquelle Rose (Kate Winslet) aurait pu laisser une petite place à Jack (Leonardo Dicaprio) tandis que ce dernier mourrait frigorifié au milieu de l’Atlantique. A la manière d’un Ridley Scott revenant sur la nature humaine de Deckard dans Blade Runner, James Cameron a décidé de clore une bonne fois pour toutes les débats autour de la planche. C’est lors d’une interview que le cinéaste – qui prépare actuellement les suites d’Avatar – a expliqué :

« Je pense que c’est stupide que nous ayons cette conversation vingt ans après. Mais cela prouve au moins que nous avons fait de Jack un personnage tellement fort et attachant que les spectateurs étaient tristes de le voir mourir. Si il avait survécu, Titanic n’aurait eu aucune signification. Le film parle de la mort, de la séparation : il devait mourir. Donc peu importe si il y avait de la place ou non sur cette planche ou si il était mort écrasé par un morceau du bateau, il fallait qu’il meure. C’est de l’art et les choses arrivent pour des raisons artistiques, pas logiques. »

Planche ou pas planche, James Cameron a donc pris sa décision : la mort de Jack était importante. Même si on imagine que, malgré la clarification du cinéaste, nombreux seront ceux à défendre leur vision du film et imaginer que Jack aurait pu survivre si Rose avait daigné lui laisser une minuscule place.

Quelle égoïste, cette Rose !

Nassim Chentouf (27 novembre 2017)

Voir aussi

Un Peuple et son roi de Pierre Schoeller : la Révolution sur papier

Après « Versailles » et « L’exercice de l’état », Pierre Schoeller continue de sonder l’exercice et l’identité politique française avec « Un Peuple et son roi », qui retrace les événements de la Révolution Française, de la prise de la Bastille en 1789 à la décapitation de Louis XVI, Place de la Concorde, en 1793.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis