Titanic : le destin maudit du premier film (français) sur le naufrage

Bien avant celui de James Cameron

Titanic : le destin maudit du premier film (français) sur le naufrage

Bien avant le "Titanic" de James Cameron, un premier film sur le naufrage avait été tourné seulement quelques jours après le drame. Mais plus personne ne pourra plus jamais le voir. Son nom ? "Saved from the Titanic" ("Rescapée du Titanic").

Saved From the Titanic : le premier film sur le naufrage

Le naufrage du Titanic dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 a inspiré de nombreuses oeuvres audiovisuelles, dont la plus célèbre reste à ce jour le film de James Cameron avec Leonardo DiCaprio et Kate Winslet sorti en 1998.

Titanic
Titanic © 20th Century Fox

Le tout premier film relatant le naufrage a vu le jour le 14 mai 1912, soit à peine un mois après le drame ayant coûté la vie à (environ) 1500 personnes. Son nom ? Saved from the Titanic (Rescapée du Titanic).

Il s'agit d'un court-métrage muet réalisé par l'un des pionniers du cinéma français : Étienne Arnaud. D'une durée de dix minutes, il met en scène une véritable victime du naufrage : l'actrice Dorothy Gibson, alors âgée de 23 ans.

Cette dernière se trouvait à bord du paquebot en compagnie de sa mère, pour rentrer à New York. Les deux femmes survécurent au naufrage en montant à bord du canot n°7, qui fut le premier à quitter le navire.

Image tirée du court-métrage "Saved from the Titanic"
Image tirée du court-métrage "Saved from the Titanic" © Eclair

À peine cinq jours après le drame, l'amant de Dorothy Gibson, Jules Brulatour, président de la compagnie Éclair (alors implantée aux États-Unis), lui demande de reproduire l'expérience du naufrage pour le tournage du film. D'abord réticente, elle accepte finalement le défi.

Perdu à jamais

Elle se glisse dans la peau d'une jeune femme, qui relate à ses parents et à son fiancé, le naufrage du Titanic. Le drame est représenté à travers des flashbacks et est tourné en grande partie dans le port de New York. Pour offrir plus d'authenticité au personnage, Dorothy Gibson porte la même robe qu'elle portait la nuit du drame.

Affiche du film "Saved from the Titanic"
Affiche du film "Saved from the Titanic" © Eclair

Sorti à peine un mois après le drame, le film connaît un gros succès et lance la longue liste des oeuvres cinématographiques inspirées du naufrage. Malheureusement, les bandes du film disparaissent dans l'incendie des laboratoires des studios Éclair à Fort Lee le 19 mars 1914.

De son côté, Dorothy Gibson n'a plus jamais joué dans un film après la sortie de Saved from the Titanic. Elle s'est installée en France en 1928, et y est morte 18 ans plus tard, après s'être évadée d'une prison nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale où elle était détenue pour résistance.

 

Voir aussi

Benjamin Voisin (En roue libre) :

Benjamin Voisin (En roue libre) : "Je me demande toujours combien les personnages se mentent à eux-mêmes"

Benjamin Voisin et Marina Foïs se découvrent et prennent la route dans "En roue libre", road movie surprenant et premier long-métrage de Didier Barcelo. Nous les avons rencontrés pour entrer avec eux dans le détail de cette comédie rafraîchissante.