Tom Cruise veut Christopher McQuarrie sur Mission Impossible 7

Tom Cruise veut Christopher McQuarrie sur Mission Impossible 7

Christopher McQuarrie va-t-il devenir le premier réalisateur à enchaîner coup sur coup trois épisodes de "Mission : Impossible" ? Si le réalisateur ne s'est pas encore décidé, c'est en tout cas ce que souhaitent Tom Cruise et la Paramount.

Avec Mission : Impossible - Fallout, Christopher McQuarrie est devenu le premier cinéaste à avoir réalisé plus d'un épisode de la saga portée par Tom Cruise. L'interprète d'Ethan Hunt semble ravi du travail accompli par le réalisateur et voudrait apparemment que leur collaboration ne s'arrête pas là. Peut-on d'ores et déjà imaginer McQuarrie à la barre de Mission : Impossible 7 ? Si l'intéressé n'a rien confirmé pour le moment, il a fait savoir que le comédien et la production avaient insisté pour qu'il prenne en main ce septième opus.

Mission : Impossible 7, dernier volet d'une trilogie ?

Le week-end dernier, Mission : Impossible - Fallout a fait le meilleur démarrage de la saga aux États-Unis en récoltant plus de 61 millions de dollars, contre plus de 45 millions pour le premier, près de 58 millions pour le deuxième, 48 millions pour le troisième, un peu plus de 29,5 millions pour le troisième et plus de 55,5 millions pour le cinquième. Les recettes mondiales ne déméritent pas puisque Fallout a, à ce jour, rapporté plus de 329,8 millions de dollars au box-office mondial.

A ce succès public s'ajoutent les critiques majoritairement positives autour du long-métrage. Sur le site Rotten Tomatoes, le film a en effet obtenu le score de 97% grâce à un total de 289 avis certifiés "frais", contre seulement huit "pourris". La presse a donc apprécié les dilemmes personnels auxquels est confronté Ethan Hunt dans Fallout, qui est également une course effrénée à la recherche de plutonium. S'il y en a un qui mérite de prendre quelques jours de repos après ce bel accueil, c'est bien Christopher McQuarrie. À moins qu'il ne se remette rapidement à plancher sur le septième opus...

Invité dans le podcast - riche en spoilers - du magazine Empire, le cinéaste a fait savoir que Tom Cruise et la Paramount l'avaient déjà sollicité pour réaliser ce prochain épisode. Il a en effet déclaré :

Tom m'a demandé, le studio m'a demandé et je leur ai dit : "Vous savez, j'ai peut-être une idée pour..." Puis les premières critiques sont tombées et je me suis dit : "Va t'en d'ici. Arrête".

Christopher McQuarrie ne semble pas totalement emballé pour le moment étant donné que la réalisation des films de la saga est particulièrement éprouvante. En plus des cascades extrêmement dangereuses à orchestrer, le cinéaste a notamment dû débuter les tournages des deux blockbusters alors que les scripts n'étaient pas encore terminés.

Par ailleurs, son éventuelle présence à la barre de Mission : Impossible 7 soulève plusieurs questions. Le réalisateur pourra-t-il faire encore plus fort que la séquence de l'hélicoptère en chute libre ? Le Syndicat ne risque-t-il pas de briser définitivement le légendaire Ethan Hunt ? Enfin, Ilsa Faust (Rebecca Ferguson) ne mérite-t-elle pas une place encore plus importante au sein de l'IMF ? Laissons un peu de vacances à Christopher McQuarrie pour se décider et trouver des réponses à ces interrogations. Quoi qu'il en soit, Mission : Impossible 7 lui permettrait de boucler certains enjeux dramatiques amorcés dans Mission : Impossible - Rogue Nation et laissés en suspens à la fin de Fallout. En attendant de savoir si le cinéaste rempilera pour un troisième opus, on continue de se délecter des cascades toujours plus impressionnantes du dernier épisode. N'hésitez d'ailleurs pas à jeter un œil à notre critique du film actuellement au cinéma, qui reste ce que l'on fait de mieux en termes d'"actioner".

Retrouvez également la bande-annonce de Fallout ci-dessous :

 

Voir aussi

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

CRITIQUE / AVIS - FILM : Film très personnel, adaptation autant qu'hommage au réalisateur allemand Rainer Werner Fassbinder, concentré de références esthétiques et vertige de cinéma, "Peter von Kant" de François Ozon est un film total. Il ne s'autorise ainsi aucun compromis, conscient sans doute d'être parmi les plus grands films français de ces dernières années.