ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Le comédien Miles Teller promet que « Top Gun : Maverick » sera comme le film original et, pour apporter des sensations maximales, sans aucun fond vert pour mettre en scène les séquences d'action.

Top Gun : un film culte

En 1986, Tony Scott réalise certainement le film le plus culte de sa carrière. Top Gun devient instantanément le film emblématique de toute une génération. Porté par Tom Cruise, Meg Ryan et Val Kilmer, le long-métrage reçoit des critiques largement positives et rapporte plus de 356 millions de dollars au box-office. Le film est même nommé à quatre reprises aux Oscars et remporte la statuette de la Meilleure chanson.

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action
Top Gun ©Paramount Pictures

Ce qui fait le succès de Top Gun sont surtout ses séquences aériennes, qui ont permis au film de résister aux ravages du temps. Tony Scott voulait que son œuvre soit la plus réaliste possible. Il a travaillé avec l'armée américaine pour utiliser une véritable base aéronavale et de véritables avions de chasse. Le rendu est évidemment superbe, et c'est ce qui fait encore aujourd'hui la popularité de Top Gun. Bien évidemment, la suite va être dans la droite lignée de l'original.

Top Gun : Maverick – aucun fond vert

Le réalisateur Joseph Kosinski, qui met en scène Top Gun : Maverick, a respecté le matériau d'origine et a décidé de diriger cette suite de la même manière que l'original. Lors d'une interview avec Men's Journal, l'acteur Miles Teller, qui interprète le lieutenant Rooster (fils de Goose, personnage décédé dans le premier film), a déclaré que :

Il n'y a pas d'écran vert dans un film Top Gun. Chaque plan, chaque coupe, sont le résultat du travail, de la vraie sueur, que nous avons tous apportés. La production s'est déroulée sur une année complète. Ce qui est certainement le tournage le plus long auquel j'ai jamais participé.

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action
Top Gun : Maverick ©Paramount Pictures

La technologie des écrans verts est utilisée pour créer n'importe quel environnement autour des comédiens. Un système largement employé dans l'industrie du cinéma et qui offre un potentiel illimité pour créer toutes sortes de décors et d'arrières-plans. À l'heure actuelle de nombreux cinéphiles, mais également de nombreux artistes, ont le désir commun d'un retour aux bonnes vieilles cascades. Tom Cruise, la star du film, fait partie de ces gens-là, et se bat constamment pour que ses films proposent des cascades réelles et impressionnantes. Il est notamment réputé pour cet exercice à travers la saga Mission : Impossible. Le comédien est même allé jusqu'à organiser des cours de pilotage pour le casting de Top Gun : Maverick. C'est en tout cas ce qu'il déclarait en mars 2020 au micro de Empire Magazine :

Quand vous subissez beaucoup de G, cela comprime votre colonne vertébrale, votre crâne. Cela rend certaines personnes malades. Certaines personnes ne peuvent pas le supporter. J'ai donc dû les entraîner pour pouvoir maintenir des G élevés. Parce qu'ils le doivent continuer à jouer dans l'avion. Je ne peux pas les avoir malades tout le temps.

Tout est donc vrai ?

Mais attention, l'absence de fonds verts pour réaliser ces images ne signifie pas qu'il n'y a aucun effet visuel dans le film ! Concernant les séquences aériennes, un véritable pilote de chasse américain a analysé la deuxième bande-annonce du film de Joseph Kosinski pour réagir aux images proposées. Il y décèle le vrai du faux et apportent des éléments détaillés pour comprendre ce qui est réalisable dans les airs et ce qui n'appartient qu'à la magie du cinéma. En effet, obtenir l'autorisation de voler dans des avions de chasse de l'US Navy ne donne pas le droit de faire n'importe quoi, et les règles de vol et de sécurité sont très strictes. C'est ce qu'explique ce pilote en vidéo, pointant les moments où l'usage de CGI a forcément été nécessaire.

Top Gun : Maverick promet d'être époustouflant et de respecter le film de Tony Scott, tout en modernisant le mythe. Initialement, le film devait sortir l'été dernier, mais avec la pandémie de Covid-19, il a été repoussé au 14 juillet 2021.

 

Voir aussi

Conjuring 2 sur Netflix : un détail démoniaque caché apparaît dans plusieurs scènes

Conjuring 2 sur Netflix : un détail démoniaque caché apparaît dans plusieurs scènes

Toujours basé sur des faits réels vécus par le couple Warren, "Conjuring 2 : le cas Enfield" peut se targuer d'être autant, voire plus, effrayant que son prédécesseur. C'est dans celui-là que nous faisons la connaissance du démon à l'apparence de nonne qui tourmente Lorraine. Aviez-vous remarqué sa présence discrète au début du film ?