Top Gun Maverick : le coup de fil de Tom Cruise qui a tout changé

Un coup de poker réussi

Top Gun Maverick : le coup de fil de Tom Cruise qui a tout changé

Pour que "Top Gun : Maverick" puisse entrer en production, il a fallu attendre plus de trente ans et un certain jour de 2017 où Tom Cruise a pris les choses en main.

Top Gun : Maverick, une suite qui a pris son temps

Le succès de Top Gun a été fulgurant, avec un impact immédiat dans la pop culture et l'accession au sommet du box-office mondial de 1986 (353 millions de dollars de recettes). Naturellement, une suite est rapidement imaginée, mais tout va déjà trop vite.

En effet, pour Tom Cruise, Top Gun le fait entrer dans une autre dimension. Il enchaîne avec Cocktail, Rain Man, Né un 4 juillet et Jours de tonnerre en 1990, pour lequel il retrouve Tony Scott et le producteur Jerry Bruckheimer. De leur côté, ces deux derniers profitent aussi énormément du succès de Top Gun et ont enchaîné avec Le Flic de Beverly Hills 2 en 1987.

Top Gun
Pete "Maverick" Mitchell (Tom Cruise) - Top Gun ©Paramount Pictures

Durant ces années, des problématiques de logistique et le cachet très élevé demandé par Tom Cruise empêchent la suite d'être concrètement développée. Les autres projets se bousculent et l'acteur, le réalisateur et le producteur vont s'épanouir chacun de leur côté dans les années 90.

C'est ensuite au tournant des années 2010 que le projet d'une suite reprend forme concrète, à l'initiative de Jerry Bruckheimer et Tony Scott, avec Christopher McQuarrie au scénario. Mais le 19 août 2012, Tony Scott se donne la mort. Il laisse orpheline toute une génération de fans de son cinéma, et le projet désiré d'un nouveau film Top Gun se met en pause. En 2013, Jerry Bruckheimer assure cependant :

On essaye de faire une suite depuis presque 30 ans et on ne va pas s'arrêter. On veut toujours la faire avec Tom et Paramount est intéressé pour la produire. (...) Il y pense depuis longtemps donc tant qu'il a cette envie on espère pouvoir la faire.

Quelques années passent encore, avant qu'en 2017 la situation se débloque pour de bon et que Top Gun : Maverick prenne vite forme.

Quand Tom Cruise sort le téléphone

Au printemps 2017, alors que Tom Cruise tourne Mission Impossible : Fallout à Paris, de l'autre côté de l'Atlantique Joseph Kosinski se présente à Jerry Bruckheimer avec des premiers éléments de Top Gun : Maverick. Le producteur tente alors un coup de poker. Il s'envole avec Joseph Kosinski pour Paris et les deux hommes rencontrent Tom Cruise. "Mr. Blockbuster" le raconte dans une interview donnée à The Hollywood Reporter.

Joe Kosinski avait un lookbook, une affiche et le titre "Top Gun : Maverick", et il a raconté à Tom l'évolution du personnage et l'histoire qu'il voulait raconter. Alors Tom l'a regardé, a sorti son téléphone, a appelé directement le patron de Paramount et a dit : "Je veux faire un nouveau Top Gun." Et c'est tout. C'est là que tout s'est mis en route.

Top Gun : Maverick
Christopher McQuarrie, Tom Cruise, Joseph Kosinski et Jerry Bruckheimer ©Paramount Pictures/Skydance

Étant donné le rythme infernal de travail de l'acteur et son implication entière dans la franchise Mission : Impossible, la proposition de Joseph Kosinski aurait pu aussi bien être balayée. Mais Tom Cruise a tout de suite été convaincu, et on peut mesurer sur ce simple coup de téléphone son pouvoir de superstar hollywoodienne.

Et comme l'écrit Slash Film, rapportant les propos d'un dirigeant de Paramount : "Tom dit ce qu'il veut et le studio dit ce qu'il veut. Et ensuite Tom obtient ce qu'il a demandé." Une punchline d'autant plus amusante qu'elle est sans doute très vraie...

 

Voir aussi

La Guerre des mondes : et si la fin avait un sens caché ?

La Guerre des mondes : et si la fin avait un sens caché ?

En 2005, Steven Spielberg se lance dans l'adaptation de « La Guerre des mondes ». C'est la deuxième fois que le roman de H.G. Wells est porté au cinéma. Mais avez-vous réellement compris la fin du film ? On vous présente une autre façon d'analyser ce dénouement.