ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Toy Story 4 : pourquoi ce personnage a-t-il suscité la colère d’une association ?

Toy Story 4 : pourquoi ce personnage a-t-il suscité la colère d’une association ?

« Toy Story 4 » est le nouvel opus de la saga Pixar initiée en 1995. Un célèbre personnage fait son grand retour et un détail de son look a déçu la PETA, association protectrice des animaux.

Après leurs adieux déchirants à Andy en 2010, Woody, Buzz, Rex et les autres veillent désormais sur la jeune Bonnie. Mais la petite fille a tendance à délaisser le cowboy bienveillant pour Fourchette, un jouet qu’elle a elle-même créé et qui refuse sa condition, pensant n’être qu’un simple objet en plastique destiné à finir à la poubelle. Pour convaincre Fourchette de rester auprès de Bonnie, Woody va s’embarquer dans une nouvelle aventure qui l’amène à faire des rencontres tour à tour réjouissantes et effrayantes. Le gentil pistolero va notamment croiser la route de la Bergère, qui a complètement changé de vie et fait son grand retour dans Toy Story 4.

Absente de Toy Story 3, la Bergère a bien changé depuis son départ de la chambre d’Andy. Elle a en effet appris à survivre en milieux hostiles pour les jouets, à commencer par les fêtes foraines, ce qui impressionne évidemment Woody, qui a toujours eu un faible pour elle… Comme l’explique le producteur Jonas Rivera, Bo Peep - doublée par Annie Potts dans la version originale et Audrey Fleurot dans la version française - retrouve une place de choix au sein de la saga dans ce nouvel opus :

Pour moi, La Bergère est vraiment le personnage le plus important du film. Si vous rencontriez Woody à la fin de ce film et lui demandiez ce qu’il lui était arrivé de plus important dans sa vie, il dirait que ce sont de loin ces retrouvailles avec elle.

La PETA en colère contre un accessoire de la Bergère

Dans Toy Story 4, Bo Peep a troqué sa robe rose contre une combinaison bleue, et revêt désormais une cape au lieu d’une coiffe. Un changement de look cohérent vis-à-vis de l’évolution du personnage, qui n’a jamais été aussi badass, moderne et indépendant. Un détail du costume a néanmoins interpellé la PETA, association oeuvrant pour les droits des animaux. En février 2019, Lauren Thomasson, responsable des problématiques liées aux animaux utilisés au cinéma au sein de l’organisme, avait adressé une demande au réalisateur Josh Cooley. Dans une lettre ouverte, elle avait d’abord déclaré via un email envoyé à de nombreuses rédactions, dont celle de CinéSéries.com :

Meilleures salutations de la part de PETA ! Un grand nombre de nos 6,5 millions de membres et soutiens partout dans le monde sont de grands fans de la série de films Toy Story. En tant que premier film d’animation long-format entièrement conçu en images de synthèses, Toy Story a ouvert la voie à l’animation numérisée et aux nouvelles technologies digitales remplaçant les animaux qui seraient sinon exploités pour le cinéma.

Au nom de la PETA, Lauren Thomasson avait ensuite assuré que la crosse de la Bergère ne servait pas son évolution :

Étant donné que sa nouvelle apparence est censée lui donner un air moderne, pourquoi porte-t-elle toujours sa crosse démodée et cruelle ? Vous l’ignorez peut-être, mais ces crosses de berger sont utilisées pour attraper les moutons par le cou et forcer ces doux animaux à avancer. Il s’agit là d’une pratique violente qu’une Bo Peep progressiste n’accepterait sûrement pas en 2019 ! Une Bo Peep contemporaine et « dure à cuire » aurait probablement raison des tondeurs, pas des moutons. (…) Retirerez-vous la crosse de Bo Peep du montage final du film ?

Un appel qui n’aura pas suffi à faire disparaître la crosse de la Bergère de la version finale du film d’animation. Rappelons néanmoins qu’aucun mouton de synthèse n’a été maltraité durant la réalisation de l’excellent et bouleversant Toy Story 4.