Trois jours à Quiberon : le film sur Romy Schneider qui choque sa fille Sarah Biasini

Trois jours à Quiberon : le film sur Romy Schneider qui choque sa fille Sarah Biasini

La fille de la célèbre actrice Romy Schneider conteste la vision que transmet le film.

Sur France Inter, au micro de Léa Salamé, Sarah Biasini, elle-même comédienne, est revenue sur le film consacré à la vie de sa mère, Romy Schneider. Selon elle, Trois jours à Quiberon dépeint une vision mensongère de la vie de l'actrice. Le film inventerait des éléments de la vie de l'actrice pour la faire passer pour quelqu'un qu'elle n'était pas.

"Ce n'est pas un film sur ma mère"

Ce mercredi 6 juin, lors de la matinale de France Inter, Sarah Biasini s'est déclarée scandalisée par le film. Selon elle, le film n'est pas un biopic de Romy Schneider mais une œuvre de fiction.

Attention, vous n'allez pas voir un film sur Romy Schneider, sur ma mère. Vous allez voir des choses fausses et vous allez voir une fiction. Elle (la réalisatrice, Emily Atef) le dit elle-même : elle a inventé des scènes. Comment faire la différence entre la réalité et la fiction ?

En effet, dans le dossier de presse, la réalisatrice confirme bien avoir eu besoin d'inventer certains éléments pour construire son personnage. Un point qui ne passe pas pour Sarah Biasini.

Quiberon : cure de désintoxication ou thalassothérapie ?

Pour Biasani, le plus grave est que le film répande des mensonges sur sa mère. Le film se centre sur une période bien précise de la vie de Romy Schneider, avec une interview pour le magazine allemand Stern, qui se déroula en 1981 à Quiberon en Bretagne. Selon le film, l'interprète de Sissi y était pour une cure contre son alcoolisme. Un élément que la fille conteste. Pour elle, l'actrice était en thalassothérapie.

Elle allait tous les ans à Quiberon, mais simplement pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d'actrices. C'était une habitude. C'était juste une thalasso, mais ce n'était pas un centre de désintoxication.

Au-delà du contenu du film, elle conteste aussi les conditions dans lesquelles le film a été produit. Interrogée par Léa Salamé à ce sujet, elle déclare que personne ne l'a mise au courant qu'un film sur sa mère était en production. 

Je l'ai appris complètement par hasard. J'ai cherché à obtenir le scénario, j'ai lu le scénario. J'ai ensuite écrit à la productrice et distributrice, qui ne m'a pas répondu.

Néanmoins, la comédienne ne veut pas empêcher les spectateurs d'aller voir le film, chacun étant libre de ses actes. Après avoir concouru au festival de Berlin, Trois jours à Quiberon sort en France le 13 juin, mercredi prochain.

 

Voir aussi

Top Gun Maverick : plusieurs cinéastes racontent et célèbrent Tom Cruise

Top Gun Maverick : plusieurs cinéastes racontent et célèbrent Tom Cruise

Après 40 ans de carrière et 43 films, Tom Cruise a gagné sa place dans la grande légende hollywoodienne, et son "Top Gun : Maverick" est une célébration de son parcours cinématographique. Pour fêter cet accomplissement, plusieurs réalisateurs avec qui il a travaillé ont raconté l'acteur et l'homme qu'il est.