Troublant liquide cherche liquidités

Ils l’ont fait, ils l’ont refait, ils le referont. Je veux bien sûr parler des multiples adaptations cinématographiques de l’entité Marvel Comics aux Etats-Unis.

Surfant sur la vague et le succès de ses héros capés, costumés et humanistes, l’entreprise de bandes dessinées fondée en 1939, refait surface avec le développement d’un spin-off entièrement dédié à l’abominable et liquéfié Venom. Un horrible personnage liquide présenté sous la forme d’un Alien et usurpant l’identité de ses victimes en les ingérant copieusement.

Contrairement à ses attaques en règle sur le dernier Spider-man 3 et à son apparition éclair, l’affreux devrait à coup sûr cracher son venin en solo sur un prochain long métrage, à l’aide d’une histoire ayant pris du coté de la branche cinématographique de Marvel.

Après Spider-man, Batman, X-Men et le récent Iron Man bientôt sur nos écrans, il est fort à parier que le pot de colle Venom viendra se greffer habillement sur ses petits camarades, tout en nous soutirant habilement et vicieusement nos quelques deniers. Reste à voir si le présent personnage réussira à nous injecter son venin entre les mirettes.

B.C (Le 05 février 2008 – avec RelaxNews)

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.