ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Ukraine : une prise d'otages pour demander la promotion d'un film de Joaquin Phoenix

Ukraine : une prise d'otages pour demander la promotion d'un film de Joaquin Phoenix

En Ukraine, un preneur d'otages a fait pression sur le gouvernement. L'une de ses demandes était un peu particulière. En effet, il exigeait que l'administration ukrainienne fasse la promotion du film « Terriens » avec Joaquin Phoenix.

Une prise d'otages étonnante

Une prise d'otages pas comme les autres s'est récemment déroulée à Loutsk, en Ukraine. Un preneur d'otages en possession d'armes à feu et d'une grenade a pris le contrôle d'un bus le mardi 21 juillet dernier. Il a retenu seize passagers pendant douze longues heures durant lesquelles la police a fait pression sur le ravisseur. L'assaillant a d'abord libéré trois otages : une femme âgée, un adolescent et une jeune femme enceinte. Les treize autres otages ont par la suite été secourus grâce à l'intervention des forces de l'ordre. Le criminel, ancien prisonnier, a été identifié comme étant Maksym Kryvosh, un militant des droits des animaux de 44 ans. Selon la police ukrainienne, l'individu a tiré à plusieurs reprises sur les forces de l'ordre et a lancé une grenade qui « heureusement, n'a pas explosé ». L'histoire s'est finalement bien terminée puisque l'homme s'est rendu à la police.

Une exigence pour le moins particulière

Mais le sujet qui nous intéresse réellement est issu de l'une des exigences du preneur d'otages. En effet, Maksym Kryvosh avait une volonté assez particulière... A travers une tournure assez bizarre, l'homme a demandé au président ukrainien Volodymyr Zelenskiy de promouvoir le documentaire Terriens sorti en 2005.

Ukraine : une prise d'otages pour demander la promotion d'un film de Joaquin Phoenix

Réalisé par Shaun Monson et raconté par Joaquin Phoenix, Terriens est un documentaire qui critique l'exploitation des animaux par les êtres humains. Il pointe du doigt la sur-consommation, et met en exergue la manipulation des animaux dans les domaines de la nourriture, des vêtements, du divertissement et de la recherche scientifique. C'est une demande étonnante de la part de ce militant des droits des animaux. Finalement, le président Volodymyr Zelenskiy a plié à cette exigence inédite en publiant un court clip vidéo de six secondes à travers lequel il faisait la promotion de Terriens. La vidéo a été très rapidement supprimée après l'arrestation de Maksym Kryvosh...

 

Voir aussi

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Le 16 octobre dernier, Netflix a mis en ligne le deuxième film d'Aaron Sorkin : « Les Sept de Chicago ». Le long-métrage retrace le procès qui a suivi les célèbres manifestations en marge de la convention démocrate de 1968. Ses organisateurs sont accusés de conspiration et d'incitation à la violence. Voici quelques différences entre le film et le véritable procès.