Un ancien avocat de Marvel explique ce qu'il se passe quand les acteurs spoilent les films

C'est donc ça le Multiverse ?

Un ancien avocat de Marvel explique ce qu'il se passe quand les acteurs spoilent les films

Un ancien grand nom de l'équipe juridique de Marvel explique ce qui peut se passer lorsque les comédiens spoilent le contenu des longs-métrages du studio.

Marvel vs les spoilers

Il est évident que Marvel cherche à lutter contre tout spoiler potentiel et préserver le mystère jusqu'à la sortie de ses productions- après tout, il y a des milliards à la clé. Pour preuve, plusieurs comédiens phares du studio expliquent à quel point ce dernier est à cheval sur la sécurité des œuvres, et ce, dès le scénario. Ainsi, les acteurs n'ont en aucun cas le droit de transporter le script afin de le lire tranquillement sur leur canapé. L'ambiance est plutôt la suivante : une salle sans fenêtres dans laquelle ils peuvent consulter le travail des auteurs !

En même temps, on ne peut que comprendre le studio. Certains arcs de Marvel s'étendent sur de nombreuses œuvres - et années-, une simple indiscrétion peut donc avoir de désastreuses conséquences sur le long terme.

Avengers : Endgame
Avengers : Endgame ©Marvel

Tom Holland, spécialiste du genre

Tom Holland, le jeune et dernier interprète en date du personnage de Spider-Man, a justement connu moult déboires  en raison de sa langue bien pendue. Le comédien britannique a en effet malencontreusement spoilé les fans à plusieurs reprises. En guise de sécurité, il a alors été "chaperonné" par d'autres stars du MCU, à l'image de Benedict Cumberbatch. Ces acteurs plus expérimentés l'accompagnaient en effet en interview afin de veiller à ce que leur collègue ne fasse pas la moindre bourde. Et pourtant, même avec un magicien de génie à ses côtés, Holland a réussi à mentionner la dimension "quantique" d'un long-métrage. Révélant ainsi l'une des thématiques de ce dernier. Décidément, on ne se refait pas !

Mais attention, le jeune homme n'est pas le seul élève dissipé du groupe ! Il y a presque cinq ans, c'est l'américain Mark Ruffalo, aka Hulk dans le MCU, qui avait failli. En effet, le comédien, présent à l'avant-première de Thor : Ragnarok, n'avait pas réalisé que son portable enregistrait depuis sa poche... et diffusait l'audio du film en live sur Instagram !

De lourdes sanctions

Paul Sarker, ancien avocat en chef attaché à la production du studio, a participé il y a peu de temps à une session de questions-réponses sur la plateforme Reddit. Là, un internaute l'interroge sur les sanctions que peuvent encourir les stars coupables d'indiscrétions sur les longs-métrages et séries du studio. Sarker explique alors que cela s'apparente à une rupture de contrat, pouvant mener à des poursuites pour dommages et intérêts. Il reconnaît que le préjudice monétaire subi par Marvel serait complexe à déterminer, mais insiste sur le fait qu'il ne souhaite à personne de se retrouver dans une telle situation !

Rassurez-vous, ni Mark Ruffalo ni Tom Holland n'ont eu à subir de poursuites judiciaires. Cela s'explique tout d'abord par leur évidente absence d'intention de nuire. Et oui, qu'importe la notoriété, les accidents peuvent arriver à tout le monde. Également, poursuivre un comédien dont on a encore "besoin" pour un grand nombre de films ou de séries ne semble pas être la meilleure idée qui soit. On imagine sans mal la tête des fans si on leur disait que leur star préférée allait être remplacée par un autre acteur à la suite d'une pareille affaire...

 

Voir aussi

Benjamin Voisin (En roue libre) :

Benjamin Voisin (En roue libre) : "Je me demande toujours combien les personnages se mentent à eux-mêmes"

Benjamin Voisin et Marina Foïs se découvrent et prennent la route dans "En roue libre", road movie surprenant et premier long-métrage de Didier Barcelo. Nous les avons rencontrés pour entrer avec eux dans le détail de cette comédie rafraîchissante.