Une jeune fille qui va bien : une belle bande-annonce pour le film de Sandrine Kiberlain

Entre drame et légèreté

"Une jeune fille qui va bien" est le premier long-métrage réalisé par Sandrine Kiberlain. La comédienne reste cette fois derrière la caméra pour mettre en lumière Rebecca Marder qui illumine la première bande-annonce du film.

Sandrine Kiberlain passe derrière la caméra

On connaît Sandrine Kiberlain en tant qu'actrice. Au cinéma, elle fait ses premières apparitions au milieu des années 1980. Puis dans les années 1990 elle tourne sous la direction de Jean-Paul Rappeneau (Cyrano), d'Eric Rochant (Les Patriotes) ou encore Edouard Molinaro (Beaumarchais, l'insolent). Plus récemment, on a pu la voir dans Les Deux Alfred de Bruno Podalydès ou encore dans Elle l'adore aux côtés de Laurent Lafitte, sans oublier 9 mois ferme qui lui vaut le César de la meilleure actrice en 2014. Et pour la première fois, la comédienne va passer derrière la caméra pour son premier long-métrage Une jeune fille qui va bien - elle a déjà réalisé le court-métrage Bonne figure en 2016.

Voici le synopsis de son film : Irène, jeune fille juive, vit l’élan de ses 19 ans à Paris, l’été 1942. Sa famille la regarde découvrir le monde, ses amitiés, son nouvel amour, sa passion du théâtre… Irène veut devenir actrice et ses journées s’enchaînent dans l’insouciance de sa jeunesse.

Une jeune fille qui va bien
Une jeune fille qui va bien ©Ad Vitam

La révélation Rebecca Marder ?

Une première bande-annonce a été dévoilée par le distributeur Ad Vitam. La première chose qui saute aux yeux est la présence de Rebecca Marder. La comédienne, pensionnaire de la Comédie-Française, illumine chacun des plans de cette vidéo. Elle amène naturellement une forme de légèreté au film en dépit de la période dramatique dans laquelle se déroule le film. Une jeune fille qui va bien ne se présente donc pas tant comme un drame historique mais d'avantage comme un film sur la jeunesse et le passage à l'âge adulte.

Avec ce premier rôle, l'actrice pourrait bien se révéler. A ses côtés, on trouve un autre nom qui monte de plus en plus dans le cinéma français : Anthony Bajon. Notons également les présences d'André Marcon, d'India Hair et de Ben Attal. Le film sortira dans les salles le 26 janvier 2022.

Voir aussi

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.