Une suite pour Bienvenue chez les Ch'tis ?

Le carton français Bienvenue chez les Ch'tis (déjà plus de 4 millions d’entrées !) pourrait avoir droit à une suite, a confié son réalisateur Dany Boon au quotidien Le Parisien dimanche 2 mars.

L'idée d'une suite a été suggérée par le studio Pathé. L'acteur et cinéaste s'est montré prudent en indiquant que sans scénario valable cette suite n'existera pas.

L'intrigue du long-métrage devrait suivre Antoine Bailleul, le personnage campé par Dany Boon, rendant visite à ses amis du Sud de la France.

Mais les chiffres sont impressionnants, et le comique aurait tort de se priver. Avec 793 salles au démarrage contre 1078 pour Astérix aux jeux olympiques, le film obtient 558 359 entrées, soit près de 100 000 de plus que la « comédie » de Thomas Langmann. 558 359, c’est aussi le 11ème meilleur départ de tous les temps en France. Waaaahou !

Un comparatif d’autant plus impressionnant que le budget de Bienvenue chez les ch'tis s’élève à 11 Millions d’euros ; une misère à côté de celui d’Astérix aux Jeux Olympiques (78 millions d’euros) qui malgré son armada de stars fait profil bas et doit s’incliner devant la suprématie Ch’tiote.

Battant record sur record, le film de Dany Boon est sur une base statistique d’un minimum de 12 millions de spectateurs. A titre de comparaison, Ratatouille, meilleure audience au box-office français 2007, n’a pas franchi les 8 millions d'entrées.

C’est pourquoi Dany Boon a également évoqué la possibilité d'un remake américain.

Bienvenue chez les ch'tis devient une nouvelle référence en matière de comédie française, réussissant le coup de force de rassembler l’ensemble de la critique avec un maximum de spectateurs.

Le comique français profite enfin d’un engouement médiatique ultra favorable pour mettre en vente les places pour son prochain spectacle. Dany Boon sera à l’Olympia à partir du 18 Novembre 2009.

F.B. (Le 4 Mars 2008 – Relax News).

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.