ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Valérian de Luc Besson est le film le plus cher du cinéma français

Valérian de Luc Besson est le film le plus cher du cinéma français

Avec un budget astronomique de 197 millions d’euros (à titre comparatif, Lucy en avait coûté 40), valerian et la cité des mille planètes de Luc Besson devient le film le plus cher de l’histoire du cinéma français, très loin devant Asterix aux jeux olympiques qui détenait le précédent record avec un budget de 78 millions.

Avec une telle somme, équivalente à un blockbuster américain, autant vous dire que le film produit par EuropaCorp a intérêt à cartonner au box-office mondial pour être rentable.

Il faut dire que Luc Besson et ses collaborateurs ont mis le paquet pour porter ce classique de la bande-dessinée à l’écran. Avec une réalisation titanesque et des effets spéciaux à couper le souffle, Valerian et la cité des mille planètes nous promet un beau voyage.

On rappelle que le film sortira sur nos écrans le 26 juillet prochain. On retrouvera Dane Dehaan dans le rôle de Valerian et Cara Delevingne dans celui de Laureline, deux agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans l’espace et le temps à bord de leur vaisseau « l’Intruder ».

À leurs côtés, on pourra découvrir Clive Owen dans la peau du commandant mais également Rihanna, Ethan Hawke, Herbie Hancock, Kris Wu et Rutger Hauer.

On se revoit la dernière bande-annonce ?

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Chloé Valmary (10 avril 2017)

 

Voir aussi

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Le 16 octobre dernier, Netflix a mis en ligne le deuxième film d'Aaron Sorkin : « Les Sept de Chicago ». Le long-métrage retrace le procès qui a suivi les célèbres manifestations en marge de la convention démocrate de 1968. Ses organisateurs sont accusés de conspiration et d'incitation à la violence. Voici quelques différences entre le film et le véritable procès.