Vivre et laisser mourir : découvrez la cascade très dangereuse réalisée pour le 8ème James Bond

La cascade la plus risquée de tous les temps ?

Vivre et laisser mourir : découvrez la cascade très dangereuse réalisée pour le 8ème James Bond

En 1973, le 8ème James Bond sort au cinéma, avec pour la première fois Roger Moore dans le rôle : "Vivre et laisser mourir". Si ce film est négligeable à bien des égards, le tournage d'une de ses séquences a nécessité une cascade d'une dangerosité extrême, qu'on peut découvrir dans une vidéo effrayante.

Vivre et laisser mourir : un petit James Bond et une grande cascade

Sorti en 1973, Vivre et laisser mourir est le 8ème film de la saga James Bond et la première fois de Roger Moore dans le rôle de l'espion rendu mondialement célèbre par Sean Connery. La pression est très forte, Sean Connery ne veut plus entendre parler du rôle et avec l'expérience Au Service secret de Sa Majesté perçue comme un échec, Vivre et laisser mourir change radicalement de ton pour se distinguer et ramener le public en salles. Mauvaise idée puisque le film est, malgré son succès commercial, finalement considéré comme l'un des moins bons de toute la série. Plus de gadgets, plus de Q, plus de vodka martini... Vivre et laisser mourir brille par des absences inédites des codes de la franchise et le film s'en ressent.

Vivre et laisser mourir
Vivre et laisser mourir ©United Artists

Cependant, ce film a, comme beaucoup de James Bond, des anecdotes de tournage et des faits de production croustillants, dont une séquence avec des crocodiles restée culte. Et pour fabriquer cette séquence, la production a mis sur pied une cascade complètement folle, dont la dangerosité était extrême.

Marcher sur des crocodiles... cinq fois de suite

Toutes les cascades sont par nature risquées, avec une probabilité de blessures et de casse matérielle toujours élevée. Avec des animaux, sauvages et prédateurs, le risque est d'autant plus grand. Dans Vivre et laisser mourir, un passage célèbre montre James Bond passer un plan d'eau infesté de crocodiles en leur marchant dessus. Aucun trucage, aucune sécurité, cette séquence a été physiquement exécutée avec une prise de risques maximale.

C'est l'acteur britannique Michael Warburton qui a publié sur Twitter une vidéo du tournage de cette séquence de Vivre et laisser mourir où l'on voit le cascadeur Ross Kananga, doublure de Roger Moore et  propriétaire d'une ferme d'alligators et de crocodiles en Jamaïque, effectuer cinq tentatives très dangereuses de passage sur le dos d'alligators. On retient particulièrement la 4ème tentative, où un alligator attrape sa chaussure, déchire son pantalon et le blesse superficiellement. La 3ème, où il tombe sur un alligator et l'immobilise, apporte elle aussi un maximum de frissons. Pour l'anecdote, Ross Kananga a proposé lui-même le tournage de cette séquence. Si la séquence est terrifiante, Ross Kananga avait lui l'habitude de la chose puisqu'il assurait des spectacles où il jouait avec des félins et "luttait" avec des crocodiles...

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.