ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Volte/Face : un nouveau film serait en préparation

Un classique avec Nicolas Cage et John Travolta

Volte/Face : un nouveau film serait en préparation

Titre incontournable du cinéma d'action des années 90, "Volte/Face" mettait en scène un affrontement au sommet entre Nicolas Cage et John Travolta. Un nouveau film basé sur le même concept vient d'être lancé en développement.

Volte/Face : quand Nicolas Cage et John Travolta inversent leur visage

Après s'être fait un nom à Hong-Kong avec ses films d'action qui déménagent, John Woo a été tenté de faire du cinéma aux Etats-Unis. Vers la fin des années 90, avant de s'occuper de Mission : Impossible 2, le réalisateur est recruté pour signer Volte/Face. Un film qui va devenir un petit classique de son époque.

L'intrigue présente une rivalité entre l'agent du FBI Archer (John Travolta) et le terroriste Castor Troy (Nicolas Cage). Quand le fils du premier se fait tuer par le second, l'animosité entre les deux grimpe encore plus. Des années après, ils se retrouvent et Archer apprend qu'une bombe a été posée quelque part dans Los Angeles. Sauf que Castor est dans le coma et ne peut pas être interrogé. L'agent du FBI décide de passer par une opération chirurgicale pour se faire greffer le visage de son rival et ainsi découvrir où se trouve la bombe. Pendant ce temps, Troy sort du coma et apprend la vérité. Pour se venger, il se fait greffer à son tour le visage d'Archer et lui vole sa vie. Dans ces conditions, un nouvel affrontement est inévitable.

Volte/Face
Volte/Face ©Paramount Pictures

Une suite en préparation

Volte/Face reste, aujourd'hui, un film encore plaisant grâce à son high concept, à ses scènes d'action et à sa rencontre entre les deux acteurs principaux. Mais vous connaissez autant que nous la capacité d'Hollywood à réactiver des titres qui n'en ont pas besoin. Volte/Face ne va pas y échapper ! La presse américaine, dont Deadline, annonce qu'un nouveau film est en préparation. D'après les premiers rapports, la direction empruntée est celle d'un remake. Idée qui n'est franchement pas très encourageante. Pour le coup, revoir l'original suffit largement et le film reste de bonne facture plus de 20 ans après sa sortie.

Cependant, dans les heures qui ont suivi, le dossier a pris une autre tournure. C'est finalement une suite qui a été annoncée, et non pas un remake. Une précision apportée par Adam Wingard sur son compte Instagram, l'homme qui a été choisi pour co-écrire (avec Simon Barrett) et réaliser le film. Et là, l'affaire se gâte.

On espère que le cliché de Nicolas Cage qu'il vient d'utiliser n'est pas annonciateur de la tronche que l'on va tirer quand on va découvrir son film. Loin de nous l'envie de descendre gratuitement un projet alors qu'il n'est même pas fait. Mais on a des bonnes raisons de croire que ça risque de ne pas être à la hauteur de l'original. Pour vous resituer Adam Wingard, il s'agit du réalisateur responsable du dernier film Blair Witch et, surtout, de l'adaptation Death Note sur Netflix. On le reverra cette année à l'œuvre puisqu'il a dirigé Godzilla vs Kong, l'affrontement titanesque entre les deux monstres. La bande-annonce laisse augurer d'un spectacle pas trop mauvais mais on reste sur nos gardes à cause du CV de l'intéressé.

Rien n'est encore connu sur le scénario. Ce nouveau Volte/Face veut être une suite directe. La connexion se fera avec une reprise du concept de l'inversion des visages et il se pourrait très probablement que le pitch soit lié aux personnages connus. De là à dire que Nicolas Cage et/ou John Travolta seront de retour, il y a un pas que l'on refuse de franchir. On précise juste que cette éventualité n'est pas à balayer trop vite. Même si la fin du précédent film a laissé pour mort l'un des deux protagonistes.

 

Voir aussi

Independence Day Resurgence sur TF1 : pourquoi Will Smith n'est pas dans le film ?

Independence Day Resurgence sur TF1 : pourquoi Will Smith n'est pas dans le film ?

À la sortie de "Independence Day : Resurgence", les spectateurs ont eu une drôle de surprise : Will Smith n'y était pas présent. L'acteur a expliqué pourquoi.