ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Wish I was Here : Première bande-annonce enivrante du nouveau film de Zach Braff

Dix ans après le délicieux Garden State, Zach Braff est de retour derrière la caméra (mais aussi devant) avec Wish I was here. Et ce retour, notamment félicité au Festival de Sundance où le film était présenté en avant-première, il le doit en grande partie à ses fans qui ont pu participé financièrement à la production du long-métrage via la plateforme Kickstarter sur laquelle Braff avait demandé leur soutien. Espérons que le cinéaste le leur rendra bien ! En tout cas, cette première bande-annonce emmenée par "Simple Song" de The Shins suffit déjà à faire pétiller nos yeux et nos oreilles, non ?

Vous n'avez pas trop capté de quoi ça parle Wish I was here ? Il suffit de demander :

Aidan Bloom est un acteur fumeur de joints dont le dernier boulot était il y a bien plus longtemps que ce qu'il veut bien laisser croire. Poursuivre son rêve l'a d'ailleurs amené, avec sa femme, à vivre de grosses difficultés financières. Son grincheux de père ne peut désormais plus payer pour que les enfants aillent à l'école juive. Aidan choisit alors de leur faire l'école à domicile au grand dam de son hyperdisciplinée de fille et pour la plus grande joie de son fils. Mais il décide de les éduquer de manière imaginative, plutôt que de suivre le programme habituel.

Même si le film est annoncé pour le mois de juillet aux États-Unis, on ne sait malheureusement pas quand il sortira en France, mais on le verrait bien faire un petit tour à Cannes, pas vous ?

=> Toutes les infos sur Wish I was here

Marie Devier (10 avril 2014)

 

Voir aussi

Christopher Nolan ne voudrait plus travailler avec Warner

Christopher Nolan ne voudrait plus travailler avec Warner

Warner a trouvé une parade pour éviter les dégâts de la crise sanitaire et a opté en 2021 pour une diffusion des films au cinéma (où cela est possible) et en simultané sur HBO Max (où la plateforme est disponible). Une stratégie qui ne convient pas aux auteurs et en particulier à Christopher Nolan.