Accueil > News > Cinéma > Wonder Woman 2 : Gal Gadot pose une condition à son retour !

Wonder Woman 2 : Gal Gadot pose une condition à son retour !

On ne peut pas être “Wonder Woman” et accepter d’avoir dans son équipe un PIG comme Brett Ratner ! Ce sera donc elle ou lui sur le prochain opus. Etant donné que Gal Gadot porte le film, difficile d’imaginer qu’elle n’aura pas gain de cause…

La splendide mannequin israélienne Gal Gadot, qui interprète le rôle de l’Amazone Wonder Woman depuis l’excellent (just kidding) Batman v Superman : l’Aube de la Justice en 2016, se lance dans un bras de fer contre la production du film Wonder Woman 2.

Pas de PIG dans la barque

En effet, Gal Gadot refuse de signer tant que le producteur Brett Ratner reste attaché au projet selon le site américain PageSix.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il fait partie des hommes d’Hollywood dans la tourmente. Au même titre que Harvey Weinstein, Kevin Spacey, et autres Louis C.K., Brett Ratner aurait eu des comportements inexcusables avec des actrices dont Ellen Page sur le tournage de X-Men : L’Affrontement Final (dont il est aussi le réalisateur). Rappelons aussi que Gal Gadot avait déjà refusé de se rendre à une soirée en octobre pour remettre un prix à Brett Ratner !

Lors du démarrage de la vague d’accusations à Hollywood, elle s’était exprimée sur son compte instagram.

A post shared by Gal Gadot (@gal_gadot) on

Le producteur, avec sa société RatPac-Dune Entertainment avait participé à tous les derniers films DC. Mais là, son implication sur le film Wonder Woman 2 de Patty Jenkins semblerait compromis.

Comment un film prônant le féminisme (ou en tout cas “se voulant” prôner le féminisme), pourrait accepter en son sein un homme accusé de harcèlement sexuel et usant de son pouvoir pour soumettre des femmes ? C’est d’ailleurs ce que rapporte un proche de Gal Gadot :

Elle est forte et a des principes pour lesquels elle se bat. Elle sait que le meilleur moyen de s’en prendre à quelqu’un comme Brett Ratner c’est de s’attaquer à son porte-monnaie. Ils [Warner Bros., ndlr] ne peuvent pas faire un film qui encourage l’émancipation féminine, mais qui serait en partie financé par un homme accusé d’avoir eu une attitude déplacée envers plusieurs femmes. 

Car si Gal Gadot représente Wonder Woman mieux que personne aujourd’hui, nul n’est irremplaçable. L’actrice a-telle le pouvoir à elle seule de sortir un producteur comme Brett Ratner ? Une chose est sûre, si il restait sur un tel projet, la gronde monterait dans le public féminin.

Mais ce sera à la Warner de trancher ! Jusqu’à maintenant, tout le monde refuse de s’exprimer. Suite au prochain épisode…

 

 

Voir aussi

Justice League : Jason Momoa sexy en Aquaman

"Jutice League" vient tout juste de sortir au cinéma, l'occasion pour nous de nous pencher sur Aquaman. Et bien non, les Amazones n'ont pas le monopole du charme et de la séduction...