MENU
Accueil > News > News Cinéma > Woody Allen porte plainte contre Amazon Studios
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Woody Allen porte plainte contre Amazon Studios

woody-allen-porte-plainte-contre-amazon-studios

Après avoir gelé la diffusion de son nouveau film « A Rainy Day in New York », Amazon Studios se voit être attaqué en justice par Woody Allen. Le réalisateur poursuit le studio pour rupture abusive de contrat. Quatre de ses films passent donc à la trappe.

Allons droit au but. Le réalisateur prolifique – mais controversé – Woody Allen a intenté une poursuite en justice et réclame 68 millions de dollars à Amazon Studios, rapportent Variety, depuis le tribunal de New York. Le cinéaste déplore le fait que le studio ait totalement gelé l’aide à la production de ses prochains longs métrages, alors que les deux parties avaient au préalable signé pour un contrat de quatre films.

En effet, et ce n’est nouveau pour personne, Woody Allen est sous la lumière des accusations depuis plusieurs années déjà. Sa fille Dylan Farrow l’accuse de nombreux abus sexuels, alors qu’elle n’était qu’un enfant. De son côté, Allen a toujours nié en bloc. « Il n’y avait aucun motif légitime pour qu’Amazon renie ses promesses » précise notamment la plainte du cinéaste.

Amazon a essayé de se justifier en faisant référence à des allégations sans fondements vieilles d’il y a 25 ans, mais ces allégations étaient déjà connues d’Amazon (et du public) bien avant qu’Amazon ne commande ces quatre films avec M. Allen.

La roue tourne 

Amazon a t-il été rattrapé par un regain de conscience ? Le studio, qui a produit Café Society (2016) et Wonder Wheel (2017) d’Allen, a tout bonnement annulé la sortie du dernier film en date, A Rainy Day in New York, tourné il y a longtemps déjà.

Retour fin 2017, lorsque le mouvement #MeToo commence à fleurir. Les représentants du cinéaste rencontrent les producteurs d’Amazon Jason Ropell et Matt Newman. Ensemble, ils réfléchissent à l’avenir de leur collaboration. A Rainy Day est ainsi repoussé à 2019 – après avoir même été pensé à être diffusé uniquement en VOD. Woody Allen fut contraint d’accepter.

Dans la plainte donc, le réalisateur assure que le studio a cessé d’honorer ses projets. Variety parle d’un refus total de lui verser les 9 millions $ prévus pour le financement A Rainy Day in New York. Les trois autres films initialement prévus de 2018 à 2020, devaient respectivement représenter des sommes de 9, 25 et enfin 25 millions de dollars. 68 millions au total, le compte y est.

Pour revenir enfin sur A Rainy Day in New York, Woody Allen a déploré dès le départ un manque de contribution venant du studio pour distribuer le film. De son côté, Amazon se justifie en précisant que cela est dû aux nombreux

commentaires controversés ainsi que des refus de plus en plus nombreux de grands acteurs et actrices de travailler ou être associés avec lui.

A Rainy Day in New York avait pourtant (presque) tout pour plaire ; notamment un joli casting, composé notamment de Timothée Chalamet, Elle Fanning et Selena Gomez. L’acteur, en ce moment très en vogue, a même déclaré qu’il regrettait d’avoir accepté le rôle. Décidément.

Voir aussi
Rise of the Resistance : l’incroyable attraction Star Wars a ouvert ses portes

La nouvelle attraction du land Star Wars « Galaxy’s Edge » vient d’ouvrir ses portes à Walt Disney World en Floride. Et elle s’annonce aussi incroyable que prévu. Il se pourrait même qu’elle soit la meilleure attraction jamais créée…

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis