Disparition de Ned Beatty, second rôle emblématique du cinéma américain

Disparition de Ned Beatty, second rôle emblématique du cinéma américain

Il est de ces acteurs dont le nom pouvait souvent échapper, mais dont le visage était familier de presque tous. L'acteur Ned Beatty, né le 6 juillet 1937 à Louisville aux États-Unis, est décédé le 13 juin 2021 à 83 ans. Il laisse derrière lui une carrière riche de plus de 165 apparitions au cinéma et à la télévision.

Second rôle d'exception et acteur boulimique de travail

Ned Beatty, disparu au terme d'une très riche carrière, n'avait pas la grande popularité de son presque homonyme Warren Beatty. Mais il était cependant un acteur connu et chéri du cinéma américain, un second rôle très expérimenté qui a participé à beaucoup de grands films des années 70, dont des monuments comme Délivrance de John Boorman et Network : main basse sur la télévision de Sidney Lumet. Le premier de ces films est sa révélation, le second sa confirmation au plus haut niveau avec une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle en 1977. On le voit ainsi, dans les années 70, chez Robert Altman (Nashville), Alan J. Pakula (Les Hommes du Président), John Huston deux fois, chez Steven Spielberg en 1979 pour 1941Ned Beatty est aussi Otis dans la saga Superman, et continue sa carrière sur grand écran jusqu'en 2013. La décennie 2000 le voit d'ailleurs s'illustrer dans des productions variées avec, notamment, Shooter, tireur d'élite en 2007, La guerre selon Charlie Wilson et Dans la brume électrique de Bertrand Tavernier en 2009.

Ned Beatty
Ronny Cox, Ned Beatty, Burt Reynolds, Jon Voight - Delivrance ©Warner Bros

"L'acteur le plus occupé d'Hollywood"

Son rôle dans Delivrance a marqué durablement le public, dans ce brillant film pseudo-horrifique qui joue plutôt sur un fantasme d'épouvante, creusant dans la psychologie humaine une descente jusqu'à la folie. Acteur touche-à-tout, on le retrouve d'ailleurs dans une horreur plus franche (et moins réussie) dans L'Exorciste 2 en 1977, toujours sous la direction de John Boorman. Signe encore de sa malléabilité, Ned Beatty est de la partie dans Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ?, parodie de la franchise sortie en 1990. Cette aisance dans tous les genres le conduit jusqu'à Toy Story 3 en 2010, où il prête sa voix au personnage de Lotso.

Surnommé "l'acteur le plus occupé d'Hollywood", Ned Beatty laisse derrière lui une épouse et huit enfants et petits-enfants, ainsi que plusieurs générations d'amoureux du cinéma en pleine nostalgie.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.