ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jacques Frantz : mort d'une légende du doublage et voix française de Mel Gibson

RIP

Jacques Frantz : mort d'une légende du doublage et voix française de Mel Gibson

Le monde du cinéma français pleure Jacques Frantz, sommité dans le milieu du doublage. On se souviendra de lui comme la voix française de tant d'acteurs, dont celle de Mel Gibson et de Robert De Niro.

Jacques Frantz, un grand nom du doublage s'en est allé

Le métier de doubleur n'est pas toujours connu ou considéré par le grand public. Il existe pourtant des figures importantes dans ce domaine. C'est ce qu'était Jacques Frantz. Le comédien vient hélas de nous quitter à l'âge de 73 ans, des suites d'une maladie fulgurante. Son nom n'était pas très populaire, ce n'est pas lui que l'on acclamait lors de la sortie d'un film. Mais il a pourtant accompagné des spectateurs par millions depuis plusieurs décennies. Son CV gargantuesque en dit long sur son talent.

Pour essayer de le présenter brièvement, on dira qu'il a été la voix française récurrente de Mel Gibson, Robert De Niro, John Goodman ou encore qu'il a parfois doublé Ron Perlman, Jeff Bridges, Sam Neill et Mickey Rourke. On pourrait citer pendant longtemps tous les acteurs qu'il a vocalement incarné dans les versions destinées au sol français. Jusqu'à très récemment, il continuait d'exercer son métier avec vigueur. Il était bien derrière la voix de Mel Gibson pour le récent Boss Level et derrière celle de Robert De Niro pour The Irishman. Nous pourrions citer ses références pendant longtemps mais on se contentera de souligner qu'il était aussi la voix d'Optimus Prime dans la franchise Transformers et qu'il a fait des détours réguliers vers le cinéma d'animation.

Boss Level
Clive Ventor (Mel Gibson) - Boss Level ©Metropolitan FilmExport

Vous aurez compris qu'il s'agit d'un monstre de la profession qui vient de s'éteindre. À côté de toutes les belles lignes citées précédemment, Jacques Frantz a également signé des apparitions physiques au cinéma (L'arnacoeur, Les Reines du ring, La Première étoile...) et sur les planches. Homme de théâtre, c'est là qu'il a commencé sa carrière d'acteur dans les années 70. Il n'était donc pas qu'une voix mais un talent complet, capable de se mettre en avant tout en sachant avec modestie se placer en retrait pour servir les autres. Les nombreux témoignages qui accompagnent sa disparition démontrent l'ampleur de la perte que l'industrie vient de subir.

 

Voir aussi

Spider-Man No Way Home : Alfred Molina précise son implication en Dr Octopus dans le film

Spider-Man No Way Home : Alfred Molina précise son implication en Dr Octopus dans le film

Le comédien Alfred Molina confirme que Dr Octopus sera bien de retour dans « Spider-Man : No Way Home ». Il précise même qu'il reprendra le rôle de ce célèbre antagoniste à l'époque à laquelle il l'avait laissé. Il sera donc rajeunit numériquement.