Kirstie Alley, star de "Allô maman, ici bébé", est décédée

Kirstie Alley, star de "Allô maman, ici bébé", est décédée

Kirstie Alley, l'interprète de Mollie dans la trilogie "Allô maman", est décédée des suites d'un cancer à 71 ans. John Travolta n'a pas manqué de lui rendre hommage.

Mort de Kirstie Alley

Née le 12 janvier 1951, Kirstie Alley est décédée ce 5 décembre 2022 à l'âge de 71 ans. Une bien triste nouvelle annoncée sur le compte Instagram de l'actrice. Cette dernière se battait contre un cancer "découvert récemment", ont précisé ses enfants Lillie Price Stevenson et William True Stevenson.

À tous nos amis, partout dans le monde... Nous avons la tristesse de vous informer que notre mère incroyable, féroce et aimante est décédée après une bataille contre un cancer, découvert récemment. Elle était entourée de sa famille la plus proche et s'est battue avec une grande force, nous laissant avec la certitude de sa joie de vivre éternelle et de toutes les aventures qui l'attendent. Aussi emblématique qu'elle était à l'écran, elle était une mère et une grand-mère encore plus étonnantes.

Les hommages de John Travolta et Ted Danson

Kirstie Alley commença sa carrière en apparaissant au cinéma dans Star Trek 2 : La Colère de Khan (1982) puis dans la série Masquerade (1983-1984). Si elle enchaîne les années suivantes des rôles secondaires, elle marque déjà les esprits avec la série populaire Cheers (1987 - 1993) avec Ted Danson, avant de devenir le visage iconique de Mollie dans Allô maman, ici bébé ! (1990). Une comédie romantique qu'elle partage avec John Travolta, qui n'a pas manqué de rendre hommage à la comédienne suite à l'annonce de son décès.

Ted Danson s'est également exprimé auprès de Deadline. Il évoque son souvenir d'une scène tournée avec elle dans Cheers, mettant en avant "sa capacité à jouer une femme au bord de la dépression nerveuse en étant à la fois émouvante et extrêmement drôle", ainsi que les nombreux moments de joie qu'il a pu partager avec Kirstie Alley.

Je suis tellement triste mais aussi reconnaissant pour toutes les fois où elle m'a fait rire. J'envoie mon amour à ses enfants. Comme ils le savent bien, leur mère avait un cœur en or. Elle me manquera.

Ted Danson et Kirstie Alley Cheers
Ted Danson et Kirstie Alley Cheers ©NBC

Inoubliable Allô maman, ici bébé !

Dans Allô maman, ici bébé !, Kirstie Alley interprète une mère célibataire qui trouve un peu de soutien avec James, le chauffeur de taxi qui l'a conduite à l'hôpital le jour de son accouchement. Après cela, Mollie et James restent amis. Il devient même le baby-sitter de son fils Mikey, avant de tomber amoureux de Mollie.

La particularité de cette comédie fraîche et charmante, et que même s'il n'est pas en âge de parler, le jeune Mikey exprime ses pensées par une voix off (celle de Bruce Willis) qui ajoute une tonalité comique. Allô maman, ici bébé ! a été un beau succès avec près de 300 millions de dollars de recettes dans le monde. Le film a permis à Kirstie Alley de devenir une actrice mémorable pour toute une génération.

John Travolta et Kirstie Alley - Allô maman, ici bébé
John Travolta et Kirstie Alley - Allô maman, ici bébé ©Columbia TriStar Films

Après cela, deux suites ont vu le jour, Allô maman, c'est encore moi (1991) et Allô maman, c'est Noël (1993). Pour le public français, on se souvient de la voix de Marie Vincent qui doublait l'actrice dans ces trois films - entre autres.

Durant les années 1990, on a également pu voir Kirstie Alley dans Harry dans tous ses états (1997) de Woody Allen ou dans Les Sexton se mettent au vert (1997) aux côtés de Tim Allen. Sa dernière apparition devant les écrans a eu lieu en 2022 dans la version américaine de The Masked Singer.

 

Voir aussi

Guillaume Gouix (Amore Mio) :

Guillaume Gouix (Amore Mio) : "J'ai toujours aimé les personnages qui chient sur le bureau du patron"

Lors de la neuvième édition du Festival de Saint-Jean-de-Luz, nous avons rencontré Guillaume Gouix, qui signe son premier long-métrage en tant que réalisateur avec "Amore Mio". Un drame extrêmement touchant qui a connu un tournage intense, comme nous l'a expliqué son metteur en scène.