ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le comédien Hugh Keays-Byrne, Immortan Joe dans Mad Max Fury Road, est décédé

Le comédien Hugh Keays-Byrne, Immortan Joe dans Mad Max Fury Road, est décédé

Hugh Keays-Byrne, acteur australien culte pour son interprétation dans "Mad Max : Fury Road" est décédé. Il avait 73 ans. Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage.

Hugh Keays-Byrne : un acteur au Max

Nous apprenons ce 3 décembre 2020 la disparition de Hugh Keays-Byrne à l'âge de 73 ans. L'acteur australien était connu du grand public pour avoir participé à deux films de George Miller. Il incarna d'abord Toecutter, méchant principal dans le premier Mad Max de 1979. Enfin, il avait marqué encore plus les esprits il y a quelques années avec son interprétation d'Immortan Joe dans Mad Max : Fury Road en 2015.

Le comédien y était impressionnant avec ses longs cheveux blonds filandreux, sa large carcasse enfermée dans une armure imposante et son visage à moitié caché derrière un masque aux dents de squelette. Dictateur implacable vivant entouré d'esclaves féminines, il n'avait même pas à prononcer de mots pour nous effrayer tellement la fureur et la violence se lisaient dans ses yeux.

Cette interprétation lui a offert une place privilégiée sur la liste des plus grands méchants de l'histoire du cinéma. Elle marqua son dernier rôle à l'écran, même s'il n'a jamais annoncé officiellement sa retraite.

Hugh Keays-Byrne aurait dû apparaître dans un troisième film de George Miller puisqu'il était casté en Martian Hunter dans Jusctice League : Mortal, le film de super-héros annoncé en 2009 qui ne verra finalement jamais le jour. Batman devait y être incarné par Armie Hammer, Superman par D. J. Cotrona, Wonder Woman par Megan Gale et Flash par Adam Brody.

Un homme honorable

La carrière de Hugh Keays-Byrne ne s'est, heureusement pour lui, pas limitée à deux Mad Max. Il est également apparu dans plus d'une dizaine de séries télé dont Moby Dick, Voyage au centre de la Terre et Farscape. Au cinéma, on avait pu l'apercevoir dans Le Pays où rêvent les fourmis vertes de Werner Herzog. Il était lui-même passé à la réalisation pour Résistance, sa seule et unique expérience derrière la caméra.

En dehors des plateaux, l'homme était décrit comme un humaniste toujours prêt à aider son prochain dans le besoin et un écologiste avant l'heure. Dans une publication Facebook, le réalisateur Brian Trenchard-Smith, avec qui il avait travaillé en 1975 sur le film L'Homme de Hong Kong, a partagé sa peine, tout en faisant un portrait flatteur du comédien disparu. Il a rappelé, qu'en plus d'être un bon acteur et un bon ami, "Il avait un cœur généreux, offrant un coup de main aux personnes dans le besoin, ou un endroit où loger à un adolescent sans abri". Nous offrant plus de détails sur sa vie privée, le metteur en scène a rappelé combien Hugh Keays-Byrne se souciait de la justice sociale et de la préservation de l'environnement "bien avant que ces questions ne deviennent à la mode". Il résume une existence "régie par son sens de l'unité de l'humanité".

Charlize Theron, qui l'a côtoyé sur le tournage de Mad Max : Fury Road a rendu hommage, sur son compte Twitter, à l'ancien membre de la Royal Shakespeare Company.

Elle loue elle aussi le grand cœur de l'acteur lui confiant combien "C'est incroyable que tu aies pu jouer aussi bien un seigneur de guerre maléfique alors que tu possédais une âme si belle et si gentille. Tu nous manqueras beaucoup mon ami.".

 

Voir aussi

Spy Kids : la franchise bientôt relancée par Robert Rodriguez

Spy Kids : la franchise bientôt relancée par Robert Rodriguez

La saga "Spy Kids" sera bientôt de retour après une sieste de 10 ans. Robert Rodriguez signera le scénario et la réalisation d'un nouveau film.