Mort de Douglas Trumbull : le pionnier des effets spéciaux est décédé à 79 ans

Une carrière hallucinante

Mort de Douglas Trumbull : le pionnier des effets spéciaux est décédé à 79 ans

Véritable légende des effets spéciaux, Douglas Trumbull est mort à l'âge de 79 ans. Il avait notamment travaillé sur "2001 : L'Odyssée de l'espace", "Blade Runner", "Rencontres du troisième type" ou encore "The Tree of Life".

Douglas Trumbull : une légende des effets spéciaux s'éteint

Pionnier des effets visuels, Douglas Trumbull est décédé à l'âge de 79 ans, comme le rapporte Variety. Sa fille Amy a annoncé la triste nouvelle via son compte Facebook ce mardi 8 février 2022, révélant que son père s'est battu pendant deux ans contre un cancer, une tumeur au cerveau et un accident vasculaire cérébral.

Dans son message émouvant, elle a également déclaré :

Ma soeur Andromed et moi avons pu le voir samedi et lui dire que nous l'aimons. Nous lui avons dit d'apprécier et d'embrasser son voyage dans l'au-delà. Je t'aime papa, tu vas me manquer !

Blade Runner
Blade Runner ©Warner Bros. Pictures

Douglas Trumbull voit le jour le 8 avril 1942 à Los Angeles. Son père, Don Trumbull est ingénieur en mécanique. Il travaille sur les effets visuels de références comme Le Magicien d'Oz et Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir. Sa mère est artiste. Il suit leurs voies en débutant en tant qu'illustrateur. Il contribue à To the Moon and Beyond, un court-métrage qui propose un voyage depuis la Terre dans l'univers réalisé pour la Foire internationale de New York de 1964, qui attire l'attention de Stanley Kubrick.

De 2001 : L'Odyssée de l'espace à The Tree of Life

Douglas Trumbull officie en tant que superviseur des effets visuels sur 2001 : L'Odyssée de l'espace, et signe l'inoubliable séquence de la Porte des Étoiles. Véritable artisan et pionnier de l'ère du pré-numérique, il collabore ensuite avec Steven Spielberg sur Rencontres du troisième typeavec Robert Wise sur Star Trek : Le film et avec Ridley Scott sur Blade Runner.

En plus d'avoir réalisé de nombreux courts-métrages, il met en scène les films de science-fiction Silent Running et Brainstorm, respectivement portés par Bruce Dern et Christopher Walken. Après une pause dans sa carrière cinématographique, il revient en tant que consultant des effets visuels sur The Tree of Life de Terrence Malick, sorti en 2011. En 2018, il produit le long-métrage L'Homme qui a tué Hitler et puis le Bigfoot avec Sam Elliott.

Dans un entretien passionnant avec Nicolas Saada publié par Libération en 2016, Douglas Trumbull explique à propos de sa vision de son métier et du cinéma :

Je ne considère pas les effets spéciaux comme un objet à part, parce qu’en fait, un film tout entier est avant tout un effet visuel. Si vous envisagez les choses de cette manière, quand vous tournez dans un décor, c’est déjà un truquage, l’éclairage est un effet spécial, un accessoire est un effet spécial, le maquillage, la coiffure sont aussi des effets spéciaux. Le film est une illusion, et tout ce qui le fait est illusion, à commencer par la simple prise de vues. Et je ne fais pas la différence entre les outils. Il faut avoir une vision d’ensemble. C’est pour cela que j’envisage la chose comme un réalisateur.

 

Voir aussi

La Belle époque : quand Guillaume Canet redoutait la collaboration avec Nicolas Bedos

La Belle époque : quand Guillaume Canet redoutait la collaboration avec Nicolas Bedos

Deuxième long-métrage de Nicolas Bedos, "La Belle époque" propose une odyssée nostalgique très personnelle, dans laquelle Guillaume Canet se fait le double de cinéma du réalisateur. Un rôle qu'il a accepté, mais avec quelques appréhensions...