ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mort de Jessica Walter, actrice inoubliable des séries "Arrested Development" et "Archer"

Elle était âgée de 80 ans

Mort de Jessica Walter, actrice inoubliable des séries "Arrested Development" et "Archer"

Jessica Walter nous a quittés le 25 mars à l'âge de 80 ans. Elle était une figure importante de la télévision américaine lauréate d'un Emmy Award, vue notamment dans la série "Arrested Development".

Jessica Walter n'est plus

Nous apprenons la disparition de Jessica Walter, comédienne ayant fait les grandes heures de la télévision américaine. Son décès a été annoncé jeudi 25 mars 2021 par sa fille dans un communiqué. La New-yorkaise s'est éteinte dans son sommeil dans son appartement de la Grosse Pomme. Elle était âgée de 80 ans.

En plus de 50 ans de carrière, Jessica Walter a offert de nombreuses prestations inoubliables sur le petit comme le grand écran.

Au nom du jeu

Jessica Walter s'est lancée dans la comédie au début des années 60, à la télévision dans Flipper et au cinéma dans Lilith aux côtés de Warren Beatty. Elle reçoit sa première nomination aux Golden Globes en 1966 pour son apparition dans Grand Prix de John Frankenheimer. Elle en reçoit une deuxième pour son rôle dans Un frisson dans la nuit, premier film réalisé par Clint Eastwood qui en tient également la vedette.

Un Frisson dans la nuit
Un Frisson dans la nuit ©Universal Pictures

Autre rôle marquant au cinéma, celui d'Inez dans Bye Bye Braverman, comédie de Sidney Lumet où elle partage l'affiche avec George Segal, qui nous a lui aussi quittés récemment. Si elle apparaîtra toujours régulièrement au cinéma durant sa carrière, ce sera néanmoins plutôt dans des films à la reconnaissance confidentielle. Elle devra sa célébrité essentiellement à la télévision.

Lucille dans Arrested Development

Jessica Walter, comme beaucoup d'acteurs et d'actrices, a multiplié les rôles dans les séries les plus connues des années 60, 70 et 80. Le Fugitif, Mission Impossible, Mannix, Hawaï police d'état, Magnum, Arabesque... La liste est longue. Elle recevra même un Emmy Award de la meilleure actrice pour son incarnation du rôle-titre de la mini série Amy Prentiss en 1974.

L'actrice connaîtra réellement la célébrité presque 30 ans plus tard en apparaissant en tant que Lucille Bluth dans Arrested Development. La série déjantée lui offre une partition parfaite de mère acariâtre légèrement alcoolique et de mauvaise foi. Bien entourée de Jason Bateman, Portia de Rossi, Will Arnett, Michael Cera, Alia Shawkat, Tony Hale, David Cross et Jeffrey Tambor, elle brille dans un registre comique décalé et sans limite. Le show connaîtra un drôle de destin. Annulé en 2006 après 3 saisons, Netflix lui redonne vie une première fois en 2013, puis une deuxième en 2018. Si l'idée d'une sixième saison n'a jamais été écartée, la disparition de la doyenne de la famille Bluth vient probablement de sceller son destin à jamais.

Arrested Development
Arrested Development ©20th Century Fox

Ce rôle lui vaudra une nomination aux Emmys et au SAG Awards et lui ouvrira les portes d'autres séries comiques. On la croisera ainsi dans The Big Bang Theory, Jennifer Falls ou Retired at 35 les années suivantes.

Une voix qui porte

Jessica Walter s'était également tournée ces derniers temps vers le doublage de dessins animés. Elle avait en effet prêté sa voix à des personnages de Star Butterfly, The Life and Times of Juniper Lee, Scooby-Doo! Mystery Incorporated et Harley Quinn. La New-yorkaise était également du casting de Archer dans laquelle elle incarne Mallory Archer dans 110 épisodes.

La dernière apparition à l'écran de Jessica Walter fut en 2021 dans le film The Mimic, réalisé par Thomas F. Mazziotti. Pour ceux qui veulent lui rendre hommage, les 5 saisons d'Arrested Development sont disponibles sur Netflix.

 

Voir aussi

Falcon et le Soldat de l'Hiver théorie : et si Sharon Carter devenait le prochain Captain America ?

Falcon et le Soldat de l'Hiver théorie : et si Sharon Carter devenait le prochain Captain America ?

Sharon Carter a fait son grand retour dans « Falcon et le Soldat de l’Hiver ». Mais contrairement au Soldat de l’Hiver, elle n’a pas été graciée par le gouvernement américain. Un statut ambigu et une question : et si cette protagoniste était la prochaine Captain America du Marvel Cinematic Universe (MCU) ?