ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mort de Michael Apted, réalisateur de "Gorilles dans la brume" et "Le Monde ne suffit pas"

Mort de Michael Apted, réalisateur de "Gorilles dans la brume" et "Le Monde ne suffit pas"

Le réalisateur britannique Michael Apted s'est éteint à l'âge de 79 ans. Sa carrière fut marquée de nombreux grands films, dont plusieurs cités aux Oscars.

Michael Apted : un réalisateur engagé

Michael Apted s'est donc éteint le 7 janvier à Los Angeles, à 79 ans, une nouvelle confirmée par son agent. Réalisateur respecté, il fut le président de la DGA (Director's Guild Association) entre 2003 et 2009. Thomas Schlamme (The Plot Against America), le président actuel de l'association, a déclaré que "Son héritage laissera à jamais son empreinte dans le tissu du cinéma et de notre guilde.". Il a salué "un visionnaire intrépide en tant que réalisateur et un chef de guilde sans pareil", lui qui "a vu la trajectoire des choses alors que les autres ne l'ont pas fait.". Conscient de l'impact du Britannique sur l'industrie, il a enfin confié que les réalisateurs ont tous été "les bénéficiaires de sa sagesse et de son dévouement de toute une vie.".

L'éclectisme roi

Michael Apted commence sa carrière en tant que documentaliste chez Granada Television. Dans les années 60, il met en scène plusieurs épisodes de la série anglaise culte Coronation street. Son travail sur le show lui permet de remporter un BAFTA du meilleur réalisateur de série. En 1963, il se lance dans un projet documentaire incroyable intitulé 7 Up. On y suit 14 enfants de 7 ans qui parlent de leurs vies.

7 Up de Michael Apted
7 Up de Michael Apted ©Granada Television

Le concept est répété tous les 7 ans avec les mêmes personnes grandissant et se confiant sur leur quotidien. 9 épisodes sont depuis sortis. Le dernier, 63 Up, diffusé en 2019, voit les protagonistes alors âgés de 63 ans.

L'appel du grand écran

Son premier film, Triple echo, sort en 1973. Il dirige ensuite Dustin Hoffman et Vanessa Redgrave dans Agatha, qui revient sur la disparition inexpliquée d'Agatha Christie en 1926. Sa première incursion hollywoodienne sera en 1980 avec Nashville Lady, qui récolte 7 nominations aux Oscars. Sissy Spacek repartira avec celui de la meilleure actrice.

Trois ans après, Apted dirige deux grandes stars, William Hurt et Lee Marvin dans Gorky Park, un film policier au suspense étouffant. Le réalisateur offre ensuite un de ses plus grands rôles à Sigourney Weaver avec Gorilles dans la brume. Son interprétation de l’anthropologue Diane Fossey lui permet de récolter une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Gorilles dans la brume
Diane Fossey (Sigourney Weaver) - Gorilles dans la brume ©Warner Bros.

On peut dire que le metteur en scène porte chance à ses actrices puisque ce sera également le cas pour Jodie Foster qu'il dirige dans Nell en 1994. La même année, il offre à Madeleine Stowe le rôle d'une aveugle devant faire face à un tueur en série dans Blink. Autre rôle féminin fort, celui interprété par Jennifer Lopez en mère d'une petite fille qui lutte contre les violences conjugales dans Plus jamais.

Les acteurs auront eux aussi droit à de beaux premiers rôles, que ce soit Val Kilmer dans le thriller Coeur de Tonnerre en 1992 ou Hugh Grant dans Mesure d'urgence. Il y incarne un médecin intrigué par la mort étrange de plusieurs sans abris. Apted, comme tout bon réalisateur britannique, apportera sa pierre à l'édifice James Bond en mettant en scène Le Monde ne suffit pas avec Pierce Brosnan et Sophie Marceau.

Le Monde ne suffit pas
Le Monde ne suffit pas ©MGM

En 2005, Michael Apted revient à la télévision avec la réalisation de 3 épisodes de l'épique Rome. En 2010, les producteurs font à nouveau appel à lui pour une saga et il se retrouve derrière la caméra pour Le Monde de Narnia, chapitre 3 : l’odyssée du passeur d'aurore. Ces dernières années, il s'était plutôt consacré aux séries, son nom apparaissant aux génériques de Ray Donovan, Masters of sex et Bloodline.

 

Voir aussi

Mort de Jean-Pierre Bacri, acteur et scénariste français, à 69 ans

Mort de Jean-Pierre Bacri, acteur et scénariste français, à 69 ans

Le comédien Jean-Pierre Bacri est décédé ce 18 janvier à l'âge de 69 ans. Il avait reçu plusieurs Césars et autres récompenses durant sa carrière forte de plusieurs dizaines de films.