ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Roger Carel : le légendaire comédien de doublage s'est éteint

Roger Carel : le légendaire comédien de doublage s'est éteint

Il était la voix de C-3PO, Astérix et Alf, pour ne citer qu'eux. Le comédien Roger Carel est décédé à l'âge de 93 ans. Pendant plus de six décennies, cette légende du doublage a accompagné plusieurs générations de spectateurs français.

Une voix incontournable s'éteint

Il est l'une des légendes du doublage en France. Le comédien Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans. La triste nouvelle a été confirmée par le fils de l'acteur auprès du Parisien :

Nous n'avons pas souhaité communiquer sur son décès, pour préserver son épouse, fortement bouleversée. Nous ne souhaitions pas qu'elle soit assaillie de messages par les gens de la profession, ou des journalistes.

Roger Carel a marqué l'enfance - mais pas que - de millions de spectateurs français. La voix de C-3PO dans la trilogie et la prélogie Star Wars était la sienne. Du côté de l'animation, le comédien restera toujours associé au personnage d'Astérix. Il a doublé le redoutable Gaulois dans neuf adaptations de ses aventures, parmi lesquelles Astérix chez les BretonsLes Douze Travaux d'Astérix ou encore Astérix et les Indiens. En 2014, Alexandre Astier et Louis Clichy faisaient appel à lui pour Astérix : Le Domaine des dieux.

De Pongo dans Les 101 Dalmatiens à Winnie (mais aussi Porcinet et Coco Lapin), en passant par Triste Sire dans Robin Des Bois ou encore Kaa dans Le Livre de la Jungle, Roger Carel a par ailleurs contribué à rendre des personnages de l'univers Disney cultes dans l'Hexagone. Les enfants des années 80 et 90 se souviendront également de son doublage de Pétrie dans la saga du Petit Dinosaure. À la télévision, le comédien a prêté sa voix à l'extraterrestre Alf.

Roger Carel a aussi régulièrement doublé des acteurs tels que Peter Sellers, Jack Lemmon ou encore Peter Ustinov, dans les versions françaises de classiques comme Lolita, Docteur Folamour, Certains l'aiment chaud, La Garçonnière ou Spartacus.

La carrière colossale de Roger Carel

Repéré pour ses talents comiques et son don pour l'imitation dès son plus jeune âge, le comédien né en 1927 développe un intérêt pour le théâtre. Au cours d'art dramatique d'Andrée Bauer-Thérond, il côtoie de jeunes acteurs prometteurs comme Anouk Aimée et Michel Piccoli. Sa carrière sur les planches débute en 1949 avec La Dame aux camélias, et se poursuit jusque dans les années 80 avec des pièces telles que Responsabilité limitée de Robert Hossein, L'Amour des quatre colonels de Peter Ustinov ou des références comme Les Femmes savantes.

Au cinéma, Roger Carel fait des apparitions dans une cinquantaine de longs-métrages. Il tourne sous la direction de Claude Chabrol dans Ophéliade Michel Audiard dans Une veuve en or et Elle cause plus... Elle flinguemais aussi de Gérard Oury dans Le Coup de parapluie ou de Jean Becker dans L'Été meurtrier. Il accompagne également la troupe du Splendid dans Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré, dans lequel il interprète le général Müller.

 

Voir aussi

Top des meilleurs films de Scarlett Johansson

Top des meilleurs films de Scarlett Johansson

Super-héroïne redoutable, extra-terrestre meurtrière, voix d’application hypnotique, gardienne de zoo, modèle d’un peintre flamand ou encore clone rêvant d’une vie humaine… Scarlett Johansson enchaîne depuis sa plus tendre enfance des rôles marquants, dans des œuvres radicalement différentes les unes des autres. Retour sur ses cinq meilleurs films.