Emma Caulfield ("Buffy", "WandaVision") est atteinte d'une grave maladie

Emma Caulfield ("Buffy", "WandaVision") est atteinte d'une grave maladie

Emma Caulfield, bien connue des fans de "Buffy contre les vampires" pour avoir interprété le démon Anya, a annoncé être atteinte, depuis 2010, d'une grave maladie : la sclérose en plaques.

Emma Caulfield, de Buffy au MCU

À la fin des années 1990, on découvrait sur nos petits écrans l'une des meilleures séries de l'époque (et encore d'aujourd'hui) : Buffy contre les vampires (1997-2003). Un show qui aura révélé plusieurs acteurs et actrices, à commencer par Sarah Michelle Gellar. De nombreux personnages ont été présentés durant sept saisons, certains devenant même des protagonistes réguliers de la série. Parmi eux, il y avait Anya, génialement incarnée par Emma Caulfield.

Un démon et "fausse méchante" qui devient humaine et amène régulièrement un décalage comique dans la série. Cette dernière n'ayant pas les codes sociaux. On est évidemment vite tombé sous le charme d'Emma Caulfield, qui avant cela avait pu se faire remarquer dans Beverly Hills 90210 (1995-1996) et Hôpital central (1996-1997). Mais c'est bien à Buffy que le public l'aura associée durant toutes ces années.

Par la suite, la comédienne n'a pas eu de rôle aussi mémorable, se contentant bien souvent d'apparition le temps d'un épisode dans des séries. Néanmoins, en 2021, on la retrouvait avec joie dans WandaVision sur Disney+. Une grosse production qui lui aura permis de toucher à nouveau un large public. Dedans, même si elle n'a pas le premier rôle (Elizabeth Olsen en est l'héroïne), son incarnation de Dottie/Sarah Proctor, une résidente de la ville de Westview piégée par Wanda Maximoff, aura marqué les esprits.

L'actrice annonce sa maladie

Emma Caulfield est de ces actrices pour lesquelles le public a pu développer une grande affection. C'est donc d'autant plus triste d'apprendre que la comédienne est atteinte d'une malade grave. C'est auprès de Variety qu'elle a décidé de révéler enfin être atteinte de sclérose en plaques depuis 2010. Elle explique que pendant des années la plupart de ses amis et de sa famille n'étaient pas au courant, et encore moins les personnes avec qui elle travaillait. Un secret qu'elle souhaitait garder pour ne pas risquer que des rôles lui soient refusés.

Anya (Emma Caulfield) Buffy contre les vampires
Anya (Emma Caulfield) Buffy contre les vampires ©The WB

Mais elle a finalement décidé de s'exprimer publiquement. Pour sa fille de six ans, mais également pour les personnes concernées par cette maladie. Elle revient ainsi dans l'article de Variety sur ce qui lui est arrivé ces dernières années, en commençant par sa découverte de sa maladie :

En 2010, je travaillais sur Gigantic de Marti Noxon. Et avant de commencer, je me suis réveillée un matin avec l'impression sur le côté gauche de mon visage d'avoir un million de fourmis qui rampaient dessus. Cette même sensation quand vous êtes assis trop longtemps dans une position.

Si on lui a d'abord diagnostiqué la paralysie de Bell, mettant en avant son stress du moment, Emma Caulfield a tout de même passé une IRM. Et ses résultats lui ont été annoncés en plein tournage.

J'avais cinq minutes de pause. Et le médecin m'a dit : "Tu as la SEP (sclérose en plaques)". Juste comme ça. J'ai eu l'impression de sortir de mon corps. Je me suis dis "Non, ce n'est pas possible". C'était un véritable cauchemar.

Emma Caulfield précise qu'elle connaissait bien cette maladie étant donné que son beau-père en était atteint.

Travailler malgré la sclérose en plaques

Comme on peut le lire sur le site de l'INSERM, la sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central. Les troubles liés peuvent "progresser vers un handicap irréversible". Actuellement, il n'existe pas de traitement permettant d'en guérir, seulement des médicaments pour "réduire les poussées et améliorer la qualité de vie des patients".

Sarah Proctor / Dottie Jones (Emma Caulfield) - WandaVision
Sarah Proctor / Dottie Jones (Emma Caulfield) - WandaVision ©Disney+

De son côté, Emma Caulfield a tenu à continuer à travailler. Elle explique que si le stress émotionnel n'est pas bon pour les personnes atteintes de SEP, il y a un "bon stress" dès lors que cela concerne ce qu'elle aime. Comme s'occuper de sa fille ou simplement de faire le travail qu'elle souhaite faire.

Néanmoins, en raison des médicaments qu'elle prend, la chaleur est également un élément problématique :

La chaleur est affreuse pour les personnes atteintes de SEP. Vous bougez normalement, tout va bien. Et soudain tout semble devenir comme du goudron.

Malgré cela, la comédienne est parvenue à rester présente devant la caméra. Non pas sans difficultés, mais elle a tout de même pu assurer son rôle dans WandaVision - en dépit d'un tournage difficile en plein été. Elle sera d'ailleurs prochainement de retour dans le Marvel Cinematic Universe (MCU) avec Agatha: Coven of Chaos, le spin-off prévu sur Disney+ en 2023.

 

Voir aussi

Mercredi : découvrez comment La Chose a pris vie

Mercredi : découvrez comment La Chose a pris vie

Spin-off de La Famille Addams, "Mercredi" met en vedette l’ainée de la macabre lignée. Véritable main armée de l’impassible jeune fille, La Chose est un membre à part entière du clan. Comme les cinq doigts de la main, et bien qu’ils n’osent l’avouer, parents, enfants et petit personnage espiègle forment une équipe de choc. Et si on vous disait que La Chose était tout simplement une main, vous y croiriez ?