MENU
Accueil > News > People > Interviews > Au bout des doigts : rencontre avec Jules Benchetrit et Lambert Wilson

Au bout des doigts : rencontre avec Jules Benchetrit et Lambert Wilson

×

« La musique adoucit les moeurs », voilà un proverbe qui convient bien au film « Au bout des doigts ». Histoire de révélation et de reconstruction, hommage à la musique et à la persévérance, le film de Ludovic Bernard convie le public à découvrir en grande musique le quotidien indécis d’un jeune musicien de génie. Cinéséries a rencontré Lambert Wilson et Jules Benchetrit, les interprètes principaux de ce drame.

Dans Au bout des doigts, son troisième film après L’Ascension et Mission Pays basque, au cinéma le 26 décembre, Ludovic Bernard filme la rencontre de Mathieu Kalinski et Pierre Geitner, une rencontre qui bouleversera leur vie. Mathieu est un jeune sans beaucoup d’avenir, il s’ennuie au pied de sa tour et fait dans la petite délinquance, mais a un talent qu’il tient plus ou moins secret : il est un pianiste très doué.

Alors qu’il joue sur un piano dans une gare parisienne, il est remarqué par Pierre, directeur au Conservatoire National Supérieur de Musique. Convaincu que Mathieu a devant lui une brillante carrière de pianiste classique, il décide de le prendre sous son aile, envers et contre tout, et tous.

Au bout des doigts, cinéma de sagesse et de jeunesse

Pour raconter cette histoire, Lambert Wilson et Jules Benchetrit incarnent ainsi Pierre et Mathieu. Leur duo, d’abord improbable puis évident, est incarné avec brio par  les comédiens. La présence statutaire de Lambert Wilson et la fougue de Jules Benchetrit dans Au bout des doigts créent en effet une relation complexe, faite d’intérêts, de lien filial, enfin de respect et d’amitié. Une relation à laquelle s’agrègent le choc entre deux mondes aux antipodes, un amour profond de la musique, et l’émotion qu’elle provoque. Nous avons rencontré ces deux comédiens, pour parler avec eux des différents thèmes du film et de leurs personnages.

Au bout des doigts, un film de Ludovic Bernard, en salles le 26 décembre. Retrouvez en tête d’article notre interview vidéo.

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

Annecy 2019 : Dean DeBlois nous parle de sa trilogie Dragons avec émotion

A l'occasion du Festival international du film d'animation d'Annecy, nous avons rencontré le réalisateur Dean Deblois pour un entretien tout en intimité où l'artiste est revenu sur la trilogie Dragons avec une certaine émotion.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis