Billy Magnussen (Many Saints of Newark) : "Paulie n'était pas un personnage, Tony Sirico était lui-même..."

Billy Magnussen nous parle de "Many Saints of Newark"

Billy Magnussen (Many Saints of Newark) : "Paulie n'était pas un personnage, Tony Sirico était lui-même..."

À l'affiche de "Many Saints of Newark", Billy Magnussen interprète Paulie "Walnuts" Gualtieri, un des personnages les plus mémorables de la série "Les Soprano". On lui a posé quelques questions sur cette expérience.

Billy Magnussen a la voix enjouée et le ton reconnaissant. Celui qui incarne Paulie "Walnuts" Gualtieri dans Many Saints of Newark, en plus d'être un acteur très compétent, a l'humeur communicative et un sourire qui s'entend. Avant d'en venir à la première question, il tient à s'exprimer en français et lâche dans un rire, avec un accent prononcé mais une correction parfaite :  "J’aime la langue française, mais le problème est que je parle français comme une vache espagnole". Mais il revient rapidement à l'anglais pour nous raconter avec enthousiasme son rôle dans le film du jeune Paulie "Walnuts" Gualtieri, un des personnages les plus cultes de l'immense série Les Soprano.

Quelle a été votre réaction au moment d'intégrer l'univers Les Soprano ?

Billy Magnussen : J’ai eu énormément de chance avec Many Saints of Newark, parce que j’auditionnais pour un autre rôle, que je n’ai pas eu. Mais ils m’ont ensuite demandé si j’étais intéressé par le rôle de Paulie « Walnuts » Gualtieri, et ma réaction a été « HELL YEAH ! ». Pouvoir faire partie de cet héritage monumental, de l'univers Les Soprano, c'est une opportunité géniale.

Many Saints of Newark
Many Saints of Newark ©Warner Bros.

On ressent de la pression ?

B. M. : Mais tellement ! J’avais tellement de pression ! La sensation de porter le monde sur mes épaules. Mais vous savez, la clé est de se concentrer sur prendre du bon temps, raconter l’histoire, et être honnête vis-à-vis du personnage et de ce qu’on essayait de créer. Et ce qui a aidé, c’est d’avoir une équipe entièrement concentrée sur le meilleur accomplissement possible du projet.

Vous jouez l'inoubliable Paulie "Walnuts" Gualtieri, avez-vous rencontré son interprète dans la série, Tony Sirico ?

B. M. : Oui je l’ai rencontré ! Tony Sirico est venu nous voir un jour. C’est un véritable gentleman, et je l’admire pour tout le travail qu’il a fourni pendant les années de la série. Il est très drôle, relax, confiant. Je crois que ce n’était pas vraiment un personnage dans la série, mais qu’il était vraiment lui-même. « Bada Boum », « Bada Bing », c’est pour de vrai !

Les Soprano
Les Soprano ©HBO

Comment est "votre" Paulie dans Many Saints of Newark ?

Je joue un « Walnuts » plus jeune, donc moins haut placé que dans la série. J’ai essayé d’aller au coeur du personnage, et mon job était d’en faire le meilleur portrait possible tout en étant aussi une aide pour le développement de l’histoire. Le jeune Paulie est déjà un peu fou, il a un déséquilibre et c’était très amusant à jouer, avec ses jeux de mains et son attitude unique.

Peut-on penser à une nouvelle collaboration avec David Chase dans cet univers ?

David Chase est un maître, l’univers qu’il a créé est incroyable. Ça a été une leçon, et comme je fais partie des plus jeunes du casting de Many Saints of Newark, je me suis surtout assis pour écouter sagement. J’ai observé, j’ai essayé de tout retenir, comme une éponge !

C’était une très belle opportunité. Je ne m’étais évidemment jamais projeté dans le rôle d’un mafieux italo-américain version Les Soprano. Bien sûr, j’ai grandi en regardant aussi des films de mafieux, c’est un cinéma audacieux et exaltant. Pour ce qui est de poursuivre cette histoire, il faut aussi prendre en considération le planning, le moment et l’endroit où je serai alors. On ne sait jamais ce qui va arriver, s’il y aura une opportunité ou pas, et si on pourra y répondre ou pas. Mais mon est personnage est fascinant, donc oui je suis très ouvert à l’opportunité de le retrouver.

 

Voir aussi

Pearl Harbor : Kate Beckinsale a subi des remarques très inappropriées de la part de Michael Bay

Pearl Harbor : Kate Beckinsale a subi des remarques très inappropriées de la part de Michael Bay

Film qui suscite toujours les débats, « Pearl Harbor » confirma le statut de star de blockbuster de Ben Affleck, en plus de révéler au grand public le talent de Josh Hartnett et Kate Beckinsale. Cependant, cette dernière a été embauchée par Michael Bay pour des raisons très… limites.