Cyril Descours (Le bruit des trousseaux) : "Ça a été quelque chose de très puissant pour moi"

Cyril Descours (Le bruit des trousseaux) : "Ça a été quelque chose de très puissant pour moi"

Le téléfilm "Le bruit des trousseaux" sur le milieu carcéral diffusé sur France 2 est toujours disponible sur Salto. L'acteur Cyril Descours, l'interprète d'Alexis, le jeune professeur de français, nous en dit plus sur cette fiction et la façon dont il a abordé ce projet.

Le bruit des trousseaux : une fiction au cœur de la prison

Le téléfilm Le bruit des trousseaux suit Alexis, incarné par Cyril Descours, un jeune professeur de français qui entame sa première journée de cours à la maison d’arrêt de Nancy. Il y rencontre une jeune femme dont il tombe follement amoureux. C’est avec la naissance de cet amour que le jeune homme découvre l’univers carcéral. Il va donc faire la rencontre de ces différents détenus qui ont tous un passé et des histoires très lourdes. L'âpre sincérité des relations qu'il noue avec ses élèves derrière les barreaux le séduit peu à peu, au grand dam de ses proches, qui peinent à comprendre son choix professionnel. Très investi dans son travail, Alexis va devoir faire attention à ne pas prendre fait et cause pour les détenus...

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par cyril.descours (@cyril.descours)

Comment avez-vous abordé ce rôle ?

Il y a eu un réel échange avec Philippe Claudel, le réalisateur. Il y a évidemment eu la lecture de son livre, qui m'a beaucoup touché. C'est une écriture fragmentée, qui retrace les choses qu'il a vécues quand il a enseigné en prison pendant une quinzaine d'années. C'était très saisissant, car quand on lit le livre, on a pas mal de bribes sur les personnages et leurs destins fracassés par la prison, mais aussi des anecdotes plus lumineuses et drôles.

Avez-vous fait une immersion en prison avant le tournage ?

Je lui avais demandé s'il voulait que j'aille en prison pour m'imprégner des lieux avant le tournage. Mais il a préféré garder cette fraîcheur. J'ai donc découvert le milieu carcéral au fur et mesure du film, comme Alexis. Quand on a tourné notamment à la maison d'arrêt de Clairvaux, ça a été quelque chose de très puissant pour moi, car c'est un lieu très chargé. On était dans une partie désaffectée, mais il y avait ce lieu qui vibrait de l'énergie si particulière de la prison. C'est vraiment un milieu qui reste très mystérieux.

Le bruit des trousseaux
Le bruit des trousseaux ©France.tv

Alexis semble avoir un peu de mal à prendre de la distance avec ses élèves, diriez-vous qu'il est un peu trop sensible ?

Je pense qu'il se fait embarquer malgré lui, c'est un milieu qui bouscule, qui happe. On sent bien qu'Alexis n'a plus que ça dans la tête. C'est tellement fort que tout est exacerbé.

Est-ce que vous aussi, cela a changé votre façon de voir les choses ?

C'est sûr que ça fait quelque chose, ça perturbe, ça dérange, ça fait réfléchir et ça ne laisse pas indifférent. Ce sont des endroits très chargés qui nous font relativiser par rapport à la vie et à la chance qu'on a.

Quelle a été la scène la plus marquante pour vous ?

Il y a une scène où l'un des détenus fait ses aveux à Alexis. Et il ne sait absolument pas comment réagir, il est bloqué. Car il n'est pas là pour être un juge, un ami ou bien un psychologue. Il est juste là pour donner un cours de français. Ça, c'est quelque chose que Philippe Claudel, le réalisateur, a vraiment vécu. Toutes les situations dans le film ont vraiment existé, sauf l'histoire d'amour qui se déroule en parallèle.

Le bruit des trousseaux
Le bruit de trousseaux ©France.tv

Le téléfilm Le bruit des trousseaux a-t-il pour but de sensibiliser les téléspectateurs au milieu carcéral ?

À travers ce film, on découvre un autre aspect de la prison, par rapport à d'autres films où on suit des détenus en cellule. Ici, on découvre les dessous, la logistique, c'est une façon de mettre la lumière sur ce lieu et ceux qui y travaillent.

Le bruit des trousseaux est à (re)voir sur la plateforme Salto. En attendant, le comédien continue d'évoluer sur les planches dans la pièce de théâtre Edmond. Cyril Descours attend également une réponse concernant un premier rôle dans un téléfilm pour TF1. Il a également pour projet de co-réaliser un film indépendant avec un ami américain, un thriller qui se déroulerait entre la Catalogne et la France.

 

Voir aussi

Josiane Balasko (La Pièce rapportée) :

Josiane Balasko (La Pièce rapportée) : " L'univers d'Antonin Peretjatko, c'est du comique hors limite"

Actuellement à l'affiche de "La Pièce rapportée" d'Antonin Peretjatko, Josiane Balasko incarne une mère et grande bourgeoise tyrannique, bien décidé à ce que son fils conçoive un héritier, mais pas avec n'importe qui... Une comédie de très haute volée, incroyablement drôle et acide, qu'elle nous a racontée (vidéo) !