ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jesse Eisenberg : "Vivarium utilise les vraies peurs des gens"

Révélé par « Le Village », « Les Berkman se séparent » puis « Bienvenue à Zombieland », avant de connaître la consécration avec « The Social Network », Jesse Eisenberg est devenu un élément indispensable du cinéma américain. Avec « Vivarium », le comédien traverse l’Atlantique pour pénétrer dans la maison de l’enfer du réalisateur irlandais Lorcan Finnegan. À l’occasion de la sortie de ce thriller anxiogène, rencontre avec un comédien capable d’osciller entre des univers aussi différents que ceux de David Fincher, Kelly Reichardt, Noah Baumbach et Zack Snyder.

Vivarium a tout d’un cauchemar éveillé. Le film raconte l’histoire de Gemma et Tom, un couple heureux qui songe à devenir propriétaire. Après une journée de travail comme les autres, ils ont rendez-vous avec Martin, un agent immobilier aussi drôle qu’effrayant. En acceptant de visiter le lotissement pavillonnaire qu’il ne cesse de vanter, Gemma et Tom n’ont pas conscience qu’ils s’apprêtent à emménager dans la maison dans laquelle ils vivront « pour toujours ».

La descente aux enfers de Jesse Eisenberg

Film où la sensation d’étouffement est palpable dès l’arrivée des deux protagonistes dans un quartier uniforme et dénué d’aspérités, Vivarium pousse le pessimisme de son propos jusqu’au bout. Gemma et Tom se retrouvent très rapidement enfermés dans ce lotissement où le vide s’étend à perte de vue. En surmontant leur fonctionnalité parfaitement définie, les jeunes propriétaires ne ménagent pas leurs efforts pour s’extirper de cet enfer immaculé.

Tom est sans conteste l’un des rôles les plus sombres de Jesse Eisenberg. Du couple, qu'il forme avec Imogen Poots, il est celui qui sombre et perd littéralement l’envie de remonter. Un personnage complexe et nuancé auquel le comédien apporte toute la vulnérabilité nécessaire. Pour la sortie de Vivarium, CinéSéries a eu la chance de s’entretenir avec le comédien, qui revient au cinéma de genre après American Ultra, Batman v Superman : L’aube de la justice et Retour à Zombieland. L’occasion d’évoquer avec lui ce protagoniste pris au piège et le ton radical du film de Lorcan Finnegan.

Vivarium est à découvrir en salles le 11 mars 2020Ressortie exceptionnelle le 22 juin 2020.

Voir aussi

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Énorme coup de tonnerre au sein de l'industrie hollywoodienne ! Warner Bros. vient d'annoncer la sortie de tous ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max dans la foulée. Une stratégie qui avait été adoptée pour "Wonder Woman 1984" et qui concerne désormais des titres attendus comme "Dune", "Matrix 4" ou "The Suicide Squad."