OITNB saison 6 : on a rencontré le cast

OITNB saison 6 : on a rencontré le cast

La sixième saison d’"Orange is the New Black" débarque sur Netflix le vendredi 27 juillet. Il y a quelques semaines nous sommes partis à Berlin à la rencontre du casting.

C’est dans les superbes salons de l’hôtel Adlon, à quelques pas de la porte de Brandebourg, que nous avons eu la chance de rencontrer Danielle Brooks (Taystee), Natasha Lyonne (Nicky) et Jackie Cruz (Flaca) pour discuter de leurs personnages et de leur vision de la série. Si elles n’avaient pas trop le droit d’entrer dans les détails de cette sixième saison d'Orange is the New Black, dont nous avons déjà publié la critique, elles sont longuement revenues pour nous sur l’importance que la série a pris dans leurs vies, et sur la façon dont elle permet d’apporter une voix aux femmes en prison.

Rencontre

Sur leurs personnages :

Danielle Brooks : Des fois j’ai envie de lui dire : « hey mais qu’est ce que tu fabriques ? Tu ne devrais pas réagir comme ça ! » Elle est très différente de moi, mais c’est très plaisant à jouer. Le fait d’interpréter une détenue m’a beaucoup aidée à les comprendre. Ce sont des êtres humains, pas des animaux, et la série permet de les faire exister, de leur donner une voix. Au fil des saisons, elle s’est battue continuellement pour les autres : pour V, ça a échoué, pour Poussey, ça a échoué, pour Crazy Eyes, ça a échoué aussi. Maintenant elle se bat contre le système carcéral et pour la justice, et ça n’est pas vraiment convaincant. Je l’admire car elle continue de se battre même si il n’y a plus rien à espérer.

Copyright : Netflix

 

Natasha Lyonne : Interpréter Nicky m’a beaucoup aidée dans ma vie personnelle. Je n’ai plus à m’excuser d’être bizarre, ou d’avoir une grosse chevelure, ou de ne pas être maquillée. J’ai été tout ça dans la série, les gens me connaissent et m’aiment comme ça. Enfant, je n’avais pas vraiment de famille aimante et j’ai eu l’impression d’en trouver une avec Orange is the New Black. Ça a vraiment changé ma perception du milieu.

Jackie Cruz : Quand j’ai auditionné pour le rôle de Flaca, j’ai été surprise qu’ils nous demandent de venir sans maquillage. Ça m’a renvoyée à la période où j’étais dans la rue, et je m’en suis servi pour interpréter le personnage. Intégrer cette série m’a permis de trouver ma voie. C’est la meilleure expérience de ma vie, ça m’a aidée à grandir, personnellement et dans ma carrière.

Copyright : Netflix

 

Sur le changement d’univers de la saison six :

Danielle Brooks : Jusqu’à présent, nous avions l’impression que toutes les détenues avaient le même but, les mêmes aspirations, mais la rébellion de la saison précédente a démontré que ce lien était très fragile. C’est une fois que tout s’écroule que l’on peut voir les vraies personnalités des gens. Ça se déroule dans un nouvel univers, donc chacun doit s’adapter et se construire un nouveau personnage, intégrer de nouvelles familles, tout en gérant les répercussions de la rébellion et de l’affaire Piscatella.

Natasha Lyonne : La prison de haute sécurité est une structure très impressionnante mais je crois qu’elle a beaucoup inspiré les scénaristes. C’était la première fois que nous y tournions, donc c’était un tout nouveau monde. Cette saison aborde tellement d’aspects différents de la prison, et s’attarde beaucoup sur les relations entre les personnages. J’ai l’impression que les arcs narratifs sont infinis.

Sur la représentation du milieu carcéral :

Danielle Brooks : C’est un univers qui m’a toujours intriguée. Quand j’ai eu le rôle, j’étais à la fois anxieuse et excitée. Je connaissais des gens en prison, mais je ne m’étais jamais vraiment intéressée aux détenues. J’ai récemment visité une prison pour femmes, une des plus dures des États-Unis et j’ai été surprise de découvrir qu’elles connaissaient la série et qu’elles étaient très reconnaissantes. C’est une série importante car elle permet aux gens de s’apercevoir que les détenues sont des êtres humains, et non pas des animaux. Même si c’est une fiction, il y a beaucoup de vrai dans la série.

Copyright : Netflix

 

Natasha Lyonne : J’espère que la série aide les gens à comprendre que la prison est un univers dans lequel beaucoup de gens sont en souffrance.

Jackie Cruz : La série est très importante, elle permet de créer des conversations au dîner ! Nous changeons la représentation que les gens ont de la vie en prison. Ils se rendent compte que ce sont des êtres humains comme tout le monde.

 

La sixième saison d'Orange is the New Black sera disponible sur Netflix le 27 juillet. Ci-dessus la bande-annonce.

 

Voir aussi

Benjamin Voisin (En roue libre) :

Benjamin Voisin (En roue libre) : "Je me demande toujours combien les personnages se mentent à eux-mêmes"

Benjamin Voisin et Marina Foïs se découvrent et prennent la route dans "En roue libre", road movie surprenant et premier long-métrage de Didier Barcelo. Nous les avons rencontrés pour entrer avec eux dans le détail de cette comédie rafraîchissante.