Olga Kurylenko nous parle du tournage de "Vanishing"

Un première en Corée du Sud pour Olga Kurylenko

À l'occasion de la diffusion du thriller "Vanishing" sur Canal+, nous avons discuté avec Olga Kurylenko. La comédienne revient avec nous sur cette expérience en Corée du Sud.

Vanishing, plus qu'un film d'enquête

Olga Kurylenko est au casting de Vanishing, un thriller tourné en Corée du Sud par Denis Dercourt. Elle y joue Alice, une professeure en médecine légale contactée par un inspecteur coréen pour l'aider dans une enquête. Dans ce film sombre, il est alors question de trafic d'organes. Mais le long-métrage ne se limite pas à cette enquête prenante. Denis Dercourt mettant en scène avec beaucoup de délicatesse une relation entre Alice et le policier. Une relation qui ne tombe pas dans le cliché et apporte une douceur nécessaire pour contraster avec l'horreur du sujet principal.

Vanishing
Vanishing ©The French Connection

Proposé en Corée du Sud sur 700 écrans de cinéma, Vanishing arrive en France sur le petit écran grâce à Canal+ qui propose le film à la télévision et sur MyCanal à partir du 5 avril. À cette occasion, nous avons eu la possibilité de discuter avec Olga Kurylenko pour parler du tournage en Corée du Sud. Une première pour la comédienne qui a particulièrement apprécié cette expérience et la découverte de Séoul, malgré les complications liées au Covid-19.

Olga Kurylenko dans son élément

Pour ce rôle, Olga Kurylenko a donc eu la possibilité de jouer une médecin. Un personnage qui lui a plu étant donné son désir d'être docteure ou chirurgienne lorsqu'elle était enfant. Le tournage lui a permis de s'en approcher puisqu'Alice est amenée à intervenir directement sur un corps et à faire une opération. Et grâce aux effets spéciaux très réalistes, l'actrice s'y croyait vraiment :

Ça faisait vrai. Ça pulsait comme un vrai cœur. Des membres de l'équipe ne se sentaient pas bien. Mais moi j'étais dans mon élément, j'étais super contente !

L'intégralité de notre interview d'Olga Kurylenko est à retrouver dans la vidéo en une d'article. Vanishing est actuellement disponible sur MyCanal.

Voir aussi

La Belle époque : quand Guillaume Canet redoutait la collaboration avec Nicolas Bedos

La Belle époque : quand Guillaume Canet redoutait la collaboration avec Nicolas Bedos

Deuxième long-métrage de Nicolas Bedos, "La Belle époque" propose une odyssée nostalgique très personnelle, dans laquelle Guillaume Canet se fait le double de cinéma du réalisateur. Un rôle qu'il a accepté, mais avec quelques appréhensions...