Sofia Kappel : "Pleasure a changé mon regard sur l'industrie du X"

Plongée dans le X avec l'actrice et la réalisatrice de Pleasure

Avec "Pleasure" Ninja Thyberg s'intéresse à l'industrie du X pour questionner la société d'aujourd'hui. Nous avons rencontré la réalisatrice aux côtés de l'actrice Sofia Kappel pour parler du film. Interview en vidéo à découvrir ci-dessus.

Pleasure, le choc de 2021

Dans Pleasure, Bella, une jeune suédoise se rend à Los Angeles pour devenir une star du porno. Elle découvre les sacrifices à faire pour sortir du lot et atteindre les sommets. Avec ce film, la réalisatrice Ninja Thyberg présente de manière réaliste et honnête l'industrie du X. On y découvre ainsi des travailleurs du sexe très humains, avec leurs craintes et leurs faiblesses, mais également une capacité d'empathie. Du moins, pour certains. La cinéaste montrant plusieurs visages, et donc, également, des tournages et des personnalités toxiques.

Pleasure
Pleasure ©The Jokers

Ainsi, Pleasure n'est peut-être pas tant un film sur le porno que sur la société en général et sur le monde de la célébrité. Car une fois au top, Bella découvrira un milieu de plus en plus déshumanisé. Le long-métrage est ainsi passionnant à plus d'un titre et ne peut pas laisser indifférent (voir notre critique).

Rencontre avec l'actrice et la réalisatrice de Pleasure

Lors de la présentation du film à Deauville, où il remporta le Prix du jury, nous avons rencontré Ninja Thyberg accompagnée de son actrice Sofia Kappel. La réalisatrice nous a parlé de ses motivations à faire Pleasure et comment le milieu présenté lui a permis de présenter un reflet de notre société. De son côté, la comédienne a expliqué son refus de participer au film dans un premier temps. Mais pas tellement pour son sujet qu'en raison de son inexpérience en tant qu'actrice.

"Je ne pensais pas avoir le rôle. Mais pendant l'audition, je suis sortie de mon corps et je me suis vraiment mise dans la peau de Bella. Je n'étais plus moi-même et cela m'a beaucoup plus."

Pleasure
Bella (Sofia Kappel) - Pleasure ©The Jokers

Cette expérience a notamment permis à Sofia Kappel de changer son propre regard sur l'industrie du X. En effet, Ninja Thyberg a fait appel à de vrais travailleurs du sexe pour jouer dans le film. Une présence forcément enrichissante pour la réalisatrice comme pour la comédienne et qui pourrait aider à changer le regard du public sur eux.

"J'espère que le film encouragera les gens à être plus tolérants et respectueux dans leurs propos envers les travailleuses du sexe."

Pleasure est à découvrir dans les salles à partir du 20 octobre.

Voir aussi

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.