Tom Leeb (C'est la vie) : "Je suis arbitre de foot et j'ai un plan cul Tinder"

Rencontre avec Julia Piaton et Tom Leeb

Tom Leeb (C'est la vie) : "Je suis arbitre de foot et j'ai un plan cul Tinder"

Au cinéma le 28 juillet, "C'est la vie" raconte avec humour et tendresse plusieurs histoires. Des histoires de rencontres, de naissances, de commencements et de fins, mises en scène par Julien Rambaldi et interprétées par un beau casting. Nous avons rencontré Tom Leeb et Julia Piaton, qui ont partagé leur plaisir à tourner cette comédie pas comme les autres.

Dominique (Josiane Balasko) est une sage-femme à la langue bien pendue. Alors qu'elle débute son dernier jour avant la retraite, elle doit faire équipe avec le nouvel obstétricien de l'hôpital, Antoine Moretti (Nicolas Maury). Jeune et arrogant, il n'entend pas se laisser faire, et les femmes qu'ils doivent ensemble accoucher dans la journée ont toutes une histoire particulière. Film composé de séquences distinctes, C'est la vie est une comédie enlevée qui s'autorise toutes les aventures. On en a parlé avec Julia Piaton (Sandrine) et Tom Leeb (Jérôme), qui incarnent deux des personnages de cette grande et joyeuse valse.

Commençons par les présentations. Qui sont vos personnages ?

Julia Piaton : J'interprète Sandrine, qui est en quête d'amour dans le film, et qui va le découvrir au contact de Guillaume (David Marsais). Il va la guider sur ce chemin, pour qu'elle retrouve le bonheur et l'espoir.

Tom Leeb : Mon personnage s'appelle Jérôme, qui décide un soir de se laisser porter par le hasard de Tinder. Suite à une soirée passionnelle, il dépose gentiment la graine dans le ventre de Sophie (Alice Pol). Il n'a plus de nouvelles pendant plusieurs mois, puisqu'elle ne veut plus lui écrire, donc lui continue sa vie d'arbitre de football sur les terrains, avant de recevoir un appel qui lui annonce qu'il va être papa. À peu près 9 mois après sa soirée avec Sophie... Il décide donc d'assumer et...

J. P. : Tu veux pas raconter la fin pendant que t'y es ? Dire aussi comment finit mon histoire ? Tu en dis trop ! (rires)

T. L. : Je suis allé beaucoup trop loin. Je suis arbitre de foot et j'ai un plan cul Tinder. (rires)

C'est la vie
Jérôme (Tom Leeb) et Sophie (Alice Pol) - C'est la vie ©UGC

"C'est la vie" ne s'interdit aucune folie et tire souvent vers l'absurde, ça vous a plu ?

J.P. : J'étais interpelée par ce qui arrive à mon personnage, je trouvais ça tellement fou. Et j'avais peur qu'on n'y croit pas. Mais Julien Rambaldi m'a dit "Ne t'inquiète pas, laisse-toi guider, on va y croire". Mais en fait, peu importe qu'on croit ou pas, la partie que j'interprète avec David Marsais est presque dans un autre registre de film, on est presque dans de la pure aventure, du Indiana Jones. Il fallait accepter de se lâcher complètement là-dedans.

T.L. : Moi je trouve que c'est crédible. Quand on est extrêmement amoureux, on est prêts à tout !

C'est un des aspects forts de C'est la vie, les actions extraordinaires, burlesques, que peuvent créer les grands moments d'une vie ?

J.P. : Oui, quand il y a quelque chose de très fort qui se passe, qui nous secoue, quand on est à fleur de peau... Comme pour mon personnage, entre un père qui s'en va et un enfant qui arrive, comment tu traverses ces émotions complètement contradictoires ? Dans C'est la vie, Sandrine est complètement écartelée entre toutes ces émotions, et pourtant il faut avancer. C'était donc super à jouer, il y avait beaucoup d'enjeux.

Tom, c'est comment de se retrouver sur un terrain de foot ? Comment la séquence a-t-elle été tournée ?

T.L. : C'est une merveilleuse expérience pour un jeune acteur, on a soif de choses qui sont hors du commun. Quand on est habillé en arbitre, sur un véritable terrain avec de vrais joueurs de foot, on est au coeur de l'action, et on ressent ce qu'un arbitre peut ressentir. C'est les vraies dimensions du terrain, le souffle des joueurs qui courent partout, on est pris dans un vrai tourbillon, avec la responsabilité de ces 22 mecs. Les cinq premières minutes, j'étais très paniqué parce que ça allait très vite, les joueurs étaient impliqués à fond, ça jouait vraiment et je ne savais pas où me mettre, j'étais un peu perdu ! Heureusement j'ai été conseillé par un ancien arbitre, et ça a été un vrai bonheur à tourner.

Est-ce que vous vous sentez proches de vos personnages dans C'est la vie ? Il y a des points communs ?

T.L. : Je ne dirais pas que c'est un pur rôle de composition, ce serait faux,  mais en revanche je ne dirais pas que ce personnage a tout ce que j'ai. Je ne vais pas sur Tinder et je ne suis pas arbitre de foot, ça je l'ai exploré pour le film. Son côté humain et son désir de devenir responsable sont les choses auxquelles je me suis raccroché pour entrer dans le personnage. Le reste, c'est de la comédie et les situations très bien écrites par Julien.

C'est la vie
Sandrine (Julia Piaton) et Guillaume (David Marsais) - C'est la vie ©UGC

J.P. : J'espère que je ne lui ressemble pas trop ! (rires) Le fait de penser que tout va mal dans ta vie et que c'est la faute des hommes uniquement, je ne pense pas les choses aussi radicalement. En revanche ce qui m'amuse c'est qu'elle est pleine d'entrain, elle est partante pour tout, parce qu'elle est amoureuse. Elle est sur ses hauts talons, elle cavale à cheval, elle monte dans des hélicoptères, elle traverse des rivières alors qu'elle a peur...

Avez-vous, hormis les vôtres, une séquence préférée dans C'est la vie ?

J.P. : J'aime beaucoup le duo Josiane Balasko - Nicolas Maury, c'est un tandem qui fonctionne très bien, il y a une vraie alchimie qui donne beaucoup de sensibilité, et la fin de leur histoire est bouleversante, ça m'a pris de court. J'ai trouvé ça très beau.

T.L. : C'est difficile, je suis attaché à toutes ces histoires. Léa, Youssef, Antoine, ton histoire Julia, une aventure romantique que tout le monde aimerait vivre... Je crois que toutes les histoires ont une belle accroche, pour que justement ce soit difficile de choisir en sortant du film, et ça c'est son point fort !

 

Voir aussi

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Cameron Diaz et Tom Cruise sont poursuivis aux quatre coins du monde dans "Night and Day". Un film qui marque le retour de l’acteur au cinéma d’action en 2010, et pour lequel il a tenu à se faire plaisir.