MENU
Accueil > News > People > Interviews > Xavier Dolan : « je suis presque amoureux de mes amis »
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Xavier Dolan : « je suis presque amoureux de mes amis »

Quelques jours avant la sortie de son huitième film « Matthias et Maxime », Xavier Dolan était de passage à Paris et nous l’avons rencontré pour aborder avec lui son rapport à l’amitié, à l’amour, et évidemment au cinéma.

Pour son huitième long-métrage, Xavier Dolan a eu envie de rendre hommage à ses amis. Matthias et Maxime en salles depuis le 16 octobre est une véritable déclaration d’amour à sa bande de potes, mais également une plongée intime dans des existences plurielles, qui tentent de trouver leurs places, à l’âge des grands questionnements.

Après Ma vie avec John F. Donovan, son premier grand film en langue anglaise avec un casting 100% américain, Xavier Dolan revient avec Matthias et Maxime, un film beaucoup plus intimiste, tourné au Québec. Il déclaré à ce propos :

J’avais envie de raconter une histoire d’amis. L’histoire de mes amis et moi en l’occurrence. Tourner ce film chez moi, dans ma langue, s’est imposé naturellement (…) j’avais envie d’un film sans variable inconnue, sans surprise, sans problème. On a pas travaillé dans le mystère, on a travaillé dans le confort car nous n’avions pas à nous apprivoiser.

Si Xavier Dolan avait déjà abordé la question de l’amitié dans ses précédents films, et notamment dans Les Amours Imaginaires, il estime que celle montrée dans Matthias et Maxime est plus honnête et plus authentique :

Dans Les Amours Imaginaires, l’amitié est faite de références, elle est bricolée. Dans Matthias et Maxime, c’est la dynamique de mon groupe d’amis. Les blagues, les références, sont souvent inspirées de celles qui sont les nôtres, si ça ne sont pas directement les nôtres.

Ce qui est curieux en l’écoutant parler de ses amis, c’est qu’on a l’impression que Xavier Dolan parle d’une relation amoureuse.

Je suis presque amoureux de mes amis. Mais sans aucune ambiguïté, malaise ou toxicité. Il n’y a pas de sexualité entre nous, et c’est finalement ce qui fait vraiment la différence entre amitié et amour. On se prend beaucoup dans les bras, on s’embrasse, il y a beaucoup de contacts physiques entre nous mais pas de sexualité.

Au-delà d’évoquer l’amitié, Xavier Dolan dépeint aussi avec Matthias et Maxime un portrait de sa génération, qui n’est encore pas très à l’aise avec les questions d’identité et d’orientation sexuelle, contrairement aux nouvelles générations, qui les épousent parfaitement :

Quand j’ai terminé le lycée, il y avait des lesbiennes, des homosexuels, des hétérosexuels. C’est tout. Il y avait des bisexuels mais on était pas sûrs de comprendre, de savoir si ça existait vraiment. C’était un vrai mystère (…) Cette nouvelle génération est tellement fluide dans sa sexualité et dans son genre, que ç’en devient déconcertant parfois pour les gens de mon âge

Il poursuit :

Cette nouvelle génération est davantage définie par son activisme, son engagement socio-politique, environnemental et sa fluidité, sa non-binarité, et son ouverture d’esprit absolue

 

Matthias et Maxime à découvrir en salles dès le 16 octobre.

Propos recueillis par Chloé Valmary dans le cadre d’une table ronde.

Voir aussi
Sonic : le redesign du hérisson a coûté très cher à Paramount

La très mauvaise réception du public du premier trailer du film "Sonic" a déclenché une réaction immédiate de la part de la Paramount. Le studio s'est engagé à revoir le design du hérisson bleu et a tenu sa promesse. Mais ces modifiions ont un coût qui n'est pas à négliger.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis