Les Choristes : que sont devenus les acteurs ?

Un film culte à revoir tous en chœur !

Les Choristes : que sont devenus les acteurs ?

En 2004, la comédie dramatique devenait l’un des plus gros succès de l’histoire du cinéma français. Et pour cause ! Les Choristes réalisa pas moins de huit millions et demi d’entrées et relança l’engouement pour le chant choral en France. Si l’on sait que les Petits chanteurs de Saint-Marc, dont les voix ont partiellement été utilisées pour les chansons du film, ont par la suite réalisé des tournées en Europe, en Asie et en Amérique, qu’en est-il des acteurs ?

Les Choristes : un film fort en émotions

1949. Clément Mathieu (Gérard Jugnot) arrive au pensionnat pour garçons au « Fond de l’Étang » en tant que nouveau surveillant. Ce musicien raté découvre bientôt que les garçons sont sévèrement punis par le directeur Rachin (François Berléand). Quand il découvre que ces derniers écrivent des chansons grossières sur lui, Mathieu décide de leur apprendre à chanter. L’idée est de former une chorale pour les discipliner. L'humour et la gentillesse sont selon lui la clé. Avec Pierre Morhange (Jean-Baptiste Maunier) comme soliste, la petite troupe s’améliore rapidement. Les enfants sont plus heureux et l’administration moins stricte, jusqu’à ce que de sombres évènements ne poussent Rachin à dissoudre la chorale. Clément va donc continuer de la faire vivre clandestinement

Signé Christophe Barratier, Les Choristes (2004) est un remake du film de Jean Dréville La Cage aux rossignols (1945). Lui-même inspiré de la chorale du centre Kergoat en Bretagne, pionnière en matière d'éducation. Soulignons que la plupart des enfants ne sont pas des acteurs professionnels. À titre d’exemple, Maxence Perrin n’est autre que le fils de Jacques Perrin, producteur du film qui joue également Pierre Morhange adulte. Il se trouve également être le cousin du réalisateur. Jean-Baptiste Maunier était quant à lui membre des Petits chanteurs de Saint-Marc. Les Choristes lui a d’ailleurs offert d’interpréter la bande originale du film. Soulignons que 800 000 albums ont été vendus en France !

Jean-Baptiste Maunier alias Pierre Morhange 

Aujourd’hui âgé de 30 ans, le rebelle à la voix d’ange a bien grandi depuis qu’il poussait la chansonnette dans Les Choristes. Outre le fait d’avoir intégré la troupe des Enfoirés en 2005, le prodige a continué à jouer dans de nombreuses productions. C’est en effet en 2006 qu’il tourne dans le téléfilm en quatre épisodes Le Cri, réalisé par Hervé Baslé. Nous le retrouvons également sur grand écran dans Le Grand Meaulnes de Jean-Daniel Verhaeghe. En 2007, il campe Sid dans Hellphone de James Huth ainsi qu’Octave dans L’Auberge rouge de Gérard Krawczyk. Il y retrouve Gérard Jugnot avec qui il jouera de nouveau en 2012 dans le téléfilm Merlin.

L'année suivante, Maunier collabore à l’album We Love Disney 2. Il signe parallèlement chez Mercury Records pour un premier album solo intitulé Nuits Blanches, suivi de Nuits Revolver en 2017. Le comédien possède bien d’autres cordes à son arc puisque qu’il a entre autres joué les modèles pour Versace. Théâtre, clip, émission de télé, rien ne semble pouvoir l'arrêter ! En août 2021, ce dernier s’est effectivement lancé dans la onzième saison de Danse avec les stars aux côtés d’Inès Vandamme. C’est d’ailleurs après avoir exécuté un numéro de valse sur le titre Riche de Claudio Capéo que Maunier a déclaré, en hommage à son fils Ezra âgé de deux ans :

Si j'avais dû écrire une chanson pour raconter ce que je voulais dire à mon fils, j'aurais choisi les mêmes mots. Elle met le point sur tout ce que je vais avoir envie de lui dire quand il va grandir. Que je serai toujours fier de lui, que je ne l'empêcherai en rien de vouloir être celui qu'il a envie d'être et que je serai toujours derrière lui à l'accompagner. Pour aller le plus loin et le plus haut possible.

Les Choristes
Pierre Morhange (Jean-Baptiste Maunier) - Les Choristes ©Pathé

En couple avec Léa Arnezeder, la sœur de l'actrice Nora Arnezeder, c’est ému qu’il a poursuivi sur l’importance de son rôle de père :

La paternité a tout changé. Je crois qu'elle m'a donné un peu plus confiance en moi, parce que je suis responsable de quelqu'un, d'un petit bout. C'est vraiment le plus beau rôle, que je n'ai pas à jouer. J'ai juste à être père. C'est juste d'une puissance extraordinaire. Mon fils, c'est la plus belle des choses qui soient sur cette Terre.

Maxence Perrin alias Pépinot

Souvenez-vous… Le jeune garçon ouvrait et fermait Les Choristes de la manière la plus émouvante qui soit. Planté près du portail du pensionnat, le garçonnet âgé de neuf ans à l’époque du film attendait son père. Ce dernier avait promis de venir le chercher un samedi. Nous apprenions plus tard que les parents de Pépinot étaient en réalité morts pendant l’Occupation… La scène finale était tout aussi touchante puisque Clément Mathieu décidait d’emmener Pépinot avec lui. Le film se concluait sur la dernière phrase de Pierre Morhange en voix off : « Pépinot avait raison d’y croire, le jour du renvoi de Mathieu, c’était un samedi. » Jacques Perrin s’était au cours d’une interview épanché sur le jeu d’acteur de son fils :

Quand je le vois inter­pré­ter des moments tendres ou de soli­tude, de petit déses­poir, l’émo­tion est démul­ti­pliée. Je suis d’au­tant plus touché que je ne peux m’em­pê­cher de l’ima­gi­ner dans des situa­tions véri­tables.

Aujourd’hui âgé de 26 ans, le comédien joue la même année que Les Choristes dans les courts-métrages Le Carnet Rouge de Mathieu Simonet et For intérieur de Patrick Poubel. Il tourne l’année suivante dans le téléfilm Petit Homme de Benoît d’Aubert avant de retrouver en 2008 Christophe Barratier et Gérard Jugnot dans le film musical Faubourg 36.

2014 se voit marquée par les téléfilms Un fils d’Alain Berliner aux côtés de Michèle Laroque et Entre vents et marées de Josée Dayan, avec Nicole Garcia et Muriel Robin. Le comédien joue en 2019 dans le film À cause des filles... ? de Pascal Thomas.

Il est toujours ami avec Jean-Baptiste Maunier, comme l'atteste cette photo :

Grégory Gatignol alias Pascal Mondain

Grégory Gatignol campait Pascal Mondain dans Les Choristes, un délinquant issu d'une maison de correction. Enfermé au cachot pendant deux semaines pour avoir volé une montre, ce dernier finissait par incendier le pensionnat.

Aujourd’hui âgé de 33 ans, le comédien a continué à jouer au cinéma dans Darling de Christine Carrière et Les Insoumis de Claude-Michel Rome en 2007. Il enchaîne suite à cela pas moins de cinq projets en 2010. Nous avons effectivement pu le découvrir dans la peau d’un membre du Parti populaire français dans La Rafle de Roselyne Bosch. L’année suivante, Gatignol retrouve Barratier dans La Nouvelle Guerre des boutons où il campe un membre de la Milice française.

Il tourne également dans trois projets en 2015 dont Le Grand Jeu de Nicolas Pariser. En 2018, l'acteur joue dans Comme des garçons de Julien Hallard et Un peuple et son roi de Pierre Schöller.

Les Choristes
Pascal Mondain (Grégory Gatignol) - Les Choristes ©Pathé

Côté petit écran, Gatignol tourne entre autres dans des téléfilms entre 2008 et 2010. Il rejoint l’univers de la série en 2013 avec R.I.S, police scientifique. En 2016, l'acteur joue dans un épisode d’Alice Nevers, le juge et une femme ainsi que dans les séries Manon 20 ans et Alex Hugo l’année suivante. Il rejoint ensuite la série Das Boot d’Andreas Prochaska en 2018 ainsi que la mini-série Laëticia de Jean-Xavier de Lestrade en 2020. Bien que très discret au sujet de sa vie privée, nous pouvons découvrir des clichés de son fils sur Instagram. La dernière publication du duo date du mois de mai 2019.

 

Voir aussi

Jurassic Park 2 : que devient Camilla Belle, l'enfant attaquée au début du film ?

Jurassic Park 2 : que devient Camilla Belle, l'enfant attaquée au début du film ?

Née le 2 octobre 1986, Camilla Belle avait dix ans lors du tournage de "Jurassic Park 2", le temps d'une introduction mémorable. Découvrez ce que devient l'actrice aujourd'hui.