Arrow saison 6 : grosse révélation dans le final

Arrow saison 6 : grosse révélation dans le final

C'est le dernier épisode de la saison 6 de "Arrow" et on va avoir droit à un affrontement final entre Oliver et Diaz de haute volée. Qui gagnera ?

C'est l'heure de laisser Arrow et toute sa bande prendre des vacances bien méritées après une saison 6 qui aura mis leurs nerfs à rude épreuve. Bon, pas tant à cause du méchant en carton que par leurs querelles internes. Mais bon, qui dit dernier épisode, dit aussi moment de régler la note, et ça, pour tout le monde...

Le Dragon ne crache plus du feu

La semaine dernière, notre Oliver Queen acculé avouait à l'agent du F.B.I. Watson qu'il était le Green Arrow en échange d'un peu d'aide. Conséquence directe : l'épisode s'ouvre sur un nettoyage en règle du commissariat par l'équipe et l'agence fédérale, ce qui énerve passablement Ricardo Diaz qui a eu chaud aux fesses. Quand tu penses qu'il suffisait du F.B.I. pour mettre tout le plan du Dragon en danger, voire carrément l'anéantir, ça confirme d'une part que notre méchant de la saison n'a jamais rien d'une terreur. Et de l'autre sens, pourquoi on s'embête à suivre une série avec une demi-douzaine de justiciers quand les forces de l'ordre suffisent à récupérer la ville. Nos héros devraient ranger leurs costumes et mettre l'uniforme.

Arrow saison 6 : Oliver fait une grosse révélation dans le final (récap')

Bref, pour en revenir au Dragon, celui-ci a encore un atout : les Longbow Hunters, trois assassins qui ne rigolent vraiment pas et que tout le monde croyait morts. Seront-ils à la hauteur ? On n'en saura rien puisqu'on ne les verra pas. Pourquoi en parler alors ? À part pour un teasing en saison 7, là on voit vraiment pas, mais ça mange quelques minutes d'épisode.

Du coup Diaz nous vend du vent, mais parvient quand même à piéger l'équipe grâce à Anatoly qui s'est fait manipuler comme un bleu (mais sentant la fin venir, le Russe préfère se rendre, pas fou le hibou). Watson et René se retrouvent ainsi dans un bâtiment rempli de bombes et notre Wild Dog appelle sa fille pour un petit adieu des familles. On y est, on va perdre un membre de l'équipe, il va y avoir du drame et des larmes, on est tendu comme un fil dentaire... ah bah non, tout est bien qui se finit bien avec une facilité consternante. Il y a encore quelqu'un qui croit que le vilain était à la hauteur ici ?

Puis vînt le combat final, expéditif, soporifique où Oliver parvient enfin à mettre des mandales à son adversaire avant que Laurel (qui s'est téléportée, littéralement) ne dégage Diaz dans l'eau plusieurs mètres plus bas. Forcément son corps ne sera pas retrouvé. Et l'un des plans finaux nous confirme la mauvaise nouvelle : le mafieux n'est pas mort et a un goût de revanche dans la bouche. Oui, vous avez bien lu, on risque encore de se taper du Dragon à l'avenir. Qu'avons-nous fait pour mériter ça ?

Quentin s'en va

On avait appris la nouvelle ces dernières semaines : la série allait perdre un de ses membres originaux en la personne de Quentin Lance (Paul Blackthorne) lors du final. Il restait à savoir le comment du pourquoi. Malheureusement pour les fans, l'inspecteur puis commissaire puis adjoint au maire puis maire n'aura pas une fin heureuse. Touché par une balle de Diaz destinée à sa fausse fille, il succombera à l'hôpital. Le bonhomme aura été un père jusqu'au bout de la série, malgré les difficultés et les trahisons. Pour ça, on lui tire notre chapeau. D'autant que lors d'une belle confession, Oliver lui fait comprendre qu'il a été un exemple paternel pour lui aussi, confessant qu'il aura été son père de substitution tout au long de leur relation parfois conflictuelle.

Arrow saison 6 : Oliver fait une grosse révélation dans le final (récap')

On regrette néanmoins qu'on n'ait pas eu des adieux plus larmoyants (pour une fois) entre Quentin et ses deux filles (Sarah faisant une apparition à l'hôpital pour l'occasion). D'autant qu'on sent bien que cette disparition va profondément marquer Laurel de la Terre-2 qui risque définitivement de rejoindre l'équipe pour la prochaine saison, histoire de faire honneur à son double. Et puis on aimerait bien en voir davantage sur la future relation entre les « soeurs », notamment lors du prochain crossover avec DC's Legends of Tomorrow.

La mort du Green Arrow ?

Pendant tout l'épisode, et de façon assez ridicule avec à chaque fois sa petite poignée de main, Oliver aura fait le tour de son équipe pour faire table rase du passé et enterrer avec chacun la hache de guerre. Et c'est Diggle qui passe le premier puisqu'il se voit offrir la capuche qu'il réclamait tant. Nouveau passage de témoin voué à l'échec ? Pas vraiment puisque Oliver se dit qu'après tout, il peut y avoir deux Green Arrow. Tout ça pour ça ? Sérieusement ? Vous n'auriez pas pu y réfléchir avant ? De toute façon John refuse, le justicier incarne l'espoir et celui-ci ne doit pas être divisé. Jamais content celui-là.

Puis, c'est le tour de René auquel Oliver avoue tout son respect pour le Wild Dog en tant que citoyen modèle de Star City. Pas sûr que tous les citoyens doivent flinguer des méchants quand même... Puis Dinah a aussi droit à son moment, le héros la félicitant d'avoir réussi à mettre de côté sa haine pour avancer. Cette dernière n'est pas en reste et lui annonce qu'elle l'admire énormément. C'est beau tout cet amour. Felicity repère le petit manège : il y a quelque chose qui cloche. Quant à Curtis, non seulement il sera transparent de tout l'épisode, mais il n'a même pas droit à son moment Confessions Intimes. Une belle manière de montrer à quel point le personnage est inutile, bravo.

Du coup, pourquoi Oliver fait-il tout ça ? A-t-il peur de la mort ? Va-t-il déménager pour aller élever des poules dans la Creuse ? Est-il en manque d'amour ? Rien de tout ça, il a juste négocié avec le F.B.I. : de l'aide et l'immunité pour son équipe contre ses aveux et son arrestation. Ce qui ne manque pas d'arriver en fin d'épisode puisque Oliver, menottes au poignet, avoue face caméra qu'il est le Green Arrow. Vous vous souvenez quand on vous disait que son identité secrète n'avait plus grand intérêt ? Le problème est réglé. Surtout que notre beau gosse finit dans une prison haute sécurité entouré d'ennemis.

Arrow saison 6 : Oliver fait une grosse révélation dans le final (récap')

Nos attentes pour la prochaine saison

Ce final nous amène à imaginer beaucoup de choses pour la saison 7. Au-delà du retour de Roy Harper et de la possible arrivée de Black Siren dans l'équipe, on imagine que certains anciens membres vont devoir quitter la partie. Pour Diggle, on espère qu'il restera à l'A.R.G.U.S. tant ce soutient « militaire » pourrait apporter un plus et il y semble tellement plus à l'aise. Mais quel avenir pour Curtis dont l'importance faibli de jour en jour ? Dinah maintenant qu'elle n'est plus la seule « Black » du bon côté ? Il risque d'y avoir pas mal de changements de rôles.

Puis pour quel méchant ? On voit mal Diaz rejouer les caïds et il est probable que soit il aille chercher de l'aide d'un vrai vilain (avec des super-pouvoirs pour changer ?). D'ailleurs, pourquoi pas envisager qu'il se fasse tuer dès le début de la saison pour marquer les esprits ?

Enfin et c'est le plus important, quel avenir pour Oliver et Felicity ? Leur vie « tranquille » est désormais plus qu'un lointain souvenir vu que le premier est en prison et l'autre sous protection des témoins avec William. Si Oliver sort – ce qu'on espère ne pas voir arriver trop tôt, la vie en prison étant intéressante à observer – il ne pourra plus jouer au justicier comme avant et devra constamment regarder derrière lui. De même pour sa famille.

Les choses risquent d'être diamétralement différentes lors de la saison 7 de Arrow

Arrow saison 6 : Oliver fait une grosse révélation dans le final (récap')

 

Voir aussi

Andor : une bande-annonce fidèle à

Andor : une bande-annonce fidèle à "Rogue One" pour la série Star Wars

Diego Luna sera prochainement de retour dans la peau de Cassian Andor, personnage introduit dans "Rogue One", le premier spin-off de Star Wars. La série "Andor" qui lui est consacrée se dévoile avec une bande-annonce.