ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Barbares : la guerre fait rage dans la bande-annonce de la nouvelle série Netflix

Le sang coule à flot et les cadavres s'accumulent dans la bande-annonce de "Barbares", une série d'action qui sera disponible sur "Netflix" dès le 23 octobre.

Barbares : Netflix part en guerre dans la forêt

Netflix se diversifie une fois encore et nous propose, avec Barbares, une série d'action au sujet assez original. Nous y suivons en effet la bataille de Teutobourg en l'an 9 ap. JC, durant laquelle des guerriers germaniques ont repoussé les Romains. Ces derniers sont à l'époque un des peuples les plus puissants et leur soif de conquête semble sans fin. Les Italiens se retrouvent donc près de la forêt de Teutobourg, en Allemagne, afin d'étendre leur empire. A l'époque, les Allemands sont divisés en plusieurs tribus rivales qui vont pourtant s'unir pour repousser l'envahisseur. La révolte éclate, les négociations échouent et l'affrontement devient inévitable.

Cette nouvelle bande-annonce a un petit goût de cocktail Vikings/300, avec ses costumes guerriers, ses boucliers et ses longs affrontements à l'épée. Elle met aussi très en avant le fait que de nombreuses femmes étaient présentes dans les rangs germaniques, aussi coriaces que leurs homologues masculins.

On retrouve au casting Gaetano Aronica, Bence Ferenczi, Jeanne Goursaud, Tibor Milos Krisko, Jeremy Miliker, Laurence Rupp, David Schütter, Bernhard Schütz, Eva Verena Müller, Sergej Onopko et Florian Schmidtke. La première saison comportera 6 épisodes et sera disponible dès le 23 octobre.

Netflix à l'heure allemande

Le service de streaming est dernièrement assez friand de série venues du pays d'Uwe Boll. Et on peut dire que l'association entre les Américains et les Allemands est couronnée de succès tellement la qualité des programmes est saluée par les spectateurs. Et cette année en est le meilleur exemple.

Nous avons dit au revoir il y a quelques mois à la plus qu'excellente Dark. La série a tiré sa révérence après 3 saisons narrativement extraordinaires. Le show est peut-être un peu compliqué à suivre avec ses différentes timelines, mais c'est également cette exigence qui en fait une des plus grandes séries de la dernière décennie. Un vrai et bel exemple d'ambition récompensée.

Dark

Autre série ambitieuse dans son sujet délicat, 2020 nous a offert Unorthodox. On y suit Esty, une jeune femme de confession juive ultra-orthodoxe, qui quitte New York pour vivre sa vie de femme libre à Berlin. Son mari va pourtant tout faire pour la retrouver. Au départ d'une nouvelle existence, l'ancienne new-yorkaise va se rapprocher d'un groupe d'étudiants qui lui font découvrir le goût de la liberté. Elle va même se lancer sans relâche dans son rêve de devenir pianiste professionnelle. Une histoire vraie en a inspiré le scénario.

Dans un style totalement opposé, nous pouvons effectivement nous payer une tranche de rire avec la décalée How to Sell Drugs Online (Fast). Plutôt dans un format sitcom, nous y suivons un lycéen qui se fait quitter par sa petite amie qui lui préfère le dealer de l'école. Le jeune homme trouve alors une solution un peu transversale pour la reconquérir. Il va en effet monter son propre business de drogue et se mettre à vendre de l'ecstasy sur Internet. C'est un des coups de cœur du service de streaming qui en a d'ores et déjà commandé une troisième saison pour l'année prochaine.

Barbares biohackers

Dernier choc allemand de cette année 2020, Biohackers a marqué les spectateurs par sa modernité et son sujet technologique d'actualité. Mia, le personnage principal, est étudiante en médecine. Elle découvre l'utilisation de la technologie de pointe du bio-piratage au sein de son université. Elle prend rapidement part à des expériences génétiques illégales. Ce techno-thriller plus qu'efficace aura droit à une deuxième saison.

Les séries allemandes ont ainsi encore de belles heures devant elles sur Netflix. En commençant donc par Barbares le 23 octobre.

Voir aussi

Grey's Anatomy : Ellen Pompeo évoque la fin de la série

Grey's Anatomy : Ellen Pompeo évoque la fin de la série

17 saisons, une longévité qui force le respect. C'est celle de la série "Grey's Anatomy", lancée en 2005 sur les écrans. Ellen Pompeo, interprète de l'incontournable Meredith Grey, vient faire frissonner les fans en annonçant que la prochaine salve d'épisodes pourrait être la dernière.