ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Batwoman saison 1 : Kate Kane prend en main son destin dans l'épisode 1

Batwoman saison 1 : Kate Kane prend en main son destin dans l'épisode 1

Attention SPOILERS ! Le pilote de « Batwoman » a été diffusé cette nuit aux États-Unis. Et si le crossover de 2018 avait introduit la nouvelle héroïne, le premier épisode nous dévoile une partie du passé de Kate Kane.

La soirée du 6 octobre aux États-Unis s'est déroulée sous le signe des Power Women avec la diffusion du premier épisode de la saison 5 de Supergirl mais surtout du très attendu pilot de Batwoman. Entre flashbacks, relations amoureuses, conflits familiaux et prise en main de son propre destin, Kate Kane a déjà été très occupée mais elle en profite quand même pour nous raconter son histoire. Petit résumé de ce premier épisode, vous êtes prêts ?

Gotham City, une ville orpheline de super-héros

Si l'on s'attend à plonger directement au cœur des rues de Gotham dès les premières secondes, c'est au fond d'une eau glacée au milieu de nulle part qu'on découvre Kate Kane (Ruby Rose) et qu'elle débute la narration de son histoire. La future héroïne a déserté sa ville pour se former à des techniques de survivaliste mais ce n'est pas la seule à avoir disparu de la circulation.

Batwoman

En effet, on est vite amené à retrouver Gotham City lors d'un événement de charité, qui a pour but d'éteindre le signal lumineux de Batman puisque celui-ci s'est évaporé depuis maintenant 3 ans. Ainsi, afin de combler ce vide, l'agence de sécurité des Crows, dirigée par le père de Kate, a pris le relais pour maintenir la paix dans la cité. Il faut avouer que cela nous fait un peu penser au futur quartier des Glades qu'on a découvert dans la saison 7 d'Arrow. Juste pour l'atmosphère qu'il y règne.

Malheureusement tout le monde ne l'entend pas de cette manière et la big bad lady de cette saison, Alice (Rachel Skarsten), décide de saborder l'événement et de capturer Sophie (Meagan Tandy) l'ex-petite amie de Kate. Il n'en faut pas beaucoup plus pour que l'héroïne soit prévenue par sa demi-soeur Mary (Nicole Kang) et que celle-ci fasse route pour Gotham City.

Batwoman, cavalière seule ?

Pas forcément. Si, dès son retour, Kate se heurte au non catégorique de son père lorsqu'elle propose son aide pour retrouver Sophie et qu'elle s'introduit par effraction chez son cousin Bruce Wayne (dont elle ne connaît pas l'identité secrète), la jeune femme ne semble pas vouloir marcher sur les pas de Batman. Bien au contraire, elle le déteste ! Dans un flashback, on apprend qu'elle le tient responsable de la mort de sa sœur Beth et de sa mère. Du moins, qu'il n'a pas tout fait pour les sauver.

Kate décide donc d'enquêter seule et finit par retrouver la trace d'Alice et de ses acolytes. Ayant suivi un entraînement dans une école militaire (dont on apprend qu'elle a été renvoyée après avoir refusé de signer un papier démentant son homosexualité, alors que Sophie le fit), celle-ci n'a aucun mal à se faufiler jusqu'à Alice, moyennant quelques coups de poing évidemment. Certes, elle finit par se faire capturer et la démoniaque méchante ne se gêne pas pour lui faire comprendre qu'elle ne compte pas pour son père. Elle qui avait déjà des problèmes d'autorité avec ce dernier, cela ne fait que remuer le couteau dans la plaie.

Finalement libérée, Kate se retrouve à se faire soigner dans une clinique clandestine tenue par sa demi-soeur Mary. On découvre alors un tout autre aspect de la personnalité de l'étudiante en médecine et son apparente superficialité n'est en fait qu'un numéro de façade. Cette dernière se dessine comme une future potentielle alliée dans la série Batwoman, et Kate n'a pas l'air contre.

Or, il semblerait que celle-ci ne soit pas la seule. De retour dans l'immeuble de Bruce Wayne, Kate finit par découvrir sa Batcave malgré les efforts de Luke (Camrus Johnson) pour garder le secret. L'héroïne réalise alors l'identité du héros de Gotham et que ce dernier n'a jamais cessé d'enquêter sur la mort de sa mère et de sœur. Il n'en faudra pas plus pour Kate demande à Luke de modifier le costume afin qu'il lui aille.

Les premiers pas de Kate en costume

Batwoman

Évidemment, l'épisode ne pouvait pas se terminer sans une seconde attaque d'Alice, qui a une dent contre le père de Kate, lors d'une séance de cinéma en plein air. Mais également la trahison d'un des lieutenants des Crows et le sauvetage de Sophie. La jeune femme réalise d'ailleurs que « Batman » n'est pas forcément un homme.

On pourrait donc penser que Batwoman a sauvé Gotham City, point final. Bien sûr que non, il s'agit d'une série de l'Arrowverse quand même ! L'épisode ne pouvait pas finir sans que Kate refuse de travailler pour Crows (alors que c'était son rêve), afin qu'elle puisse paver sa propre voie d'héroïne. Que Sophie lui apprenne qu'elle est mariée à... un homme. Et qu'on découvre qu'Alice est en fait Beth, la sœur de Kate (et oui, elle l'apprend en même temps que nous). Une fin d'épisode ingénieuse, on doit le dire (surtout si comme nous, vous connaissiez déjà le passé d'Alice après être allés sur Google).

Alors, si le pilote a peut-être parfois manqué de rythme, que Ruby Rose tâtonne dans la peau de Batwoman, on lui fait confiance pour être de plus en plus à l'aise au fur et à mesure des épisodes. Et puis Rachel Skarsten a trouvé dans Alice, un rôle qui lui va comme un gant. Il ne nous reste plus qu'à patienter jusqu'à la semaine prochaine pour l'épisode 2 et en attendant, n'hésitez pas à regarder le tout nouveau trailer de The Flash.

 

Voir aussi

The Witcher : 4 choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

The Witcher : 4 choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

Chaque semaine, CinéSéries revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à la série “The Witcher”, adaptation des romans d'Andrzej Sapkowski avec Henry Cavill.