ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Better Call Saul : Bob Odenkirk promet une dernière saison explosive

Bientôt la conclusion de la série spin-off de Breaking Bad

Better Call Saul : Bob Odenkirk promet une dernière saison explosive

L'avocat le plus fou et le plus connu du Nouveau-Mexique sera de retour pour une ultime saison de "Better Call Saul". Bob Odenkirk, titulaire du rôle principal de la série et ancien "second" rôle de "Breaking Bad", s'est exprimé sur ce qui attend les spectateurs.

Better Call Saul, aussi grande que Breaking Bad

La belle histoire de la série Better Call Saul, "dérivée" de la monumentale série Breaking Bad, va toucher à sa fin. Après six saisons et un premier épisode diffusé en février 2015, le show centré sur Jimmy McGill (Bob Odenkirk) devenu Saul Goodman se conclura au terme de 63 épisodes,  soit un de plus que pour Breaking BadC'est un fait qui n'est pas anecdotique et qui montre bien que l'histoire de cet avocat à la fois génial et complètement véreux est devenue une légende aussi vivante que celle de Walter "Heisenberg" White, formidable Bryan Cranston et antihéros majeur de la télévision du 21ème siècle. Pour la sixième et dernière saison de Better Call Saul, Bob Odenkirk s'est confié à Collider  pour évoquer son scénario et ce qui attend les spectateurs :

Je découvre au fur et à mesure. Je sais déjà que tout va exploser et partir dans tous les sens. J'ai l'impression qu'il y a une bonne dose de violence, sans en être certain. Ce que j'en pense, c'est que Walter White est devenu un homme aigri, une version cassée de lui-même. Je me demande ainsi s'il est possible d'offrir - parce que j'aime ce gars - à Jimmy McGill une meilleure fin, un meilleur endroit que celui où on l'a découvert. Mais je ne sais pas si les auteurs concluront ainsi.

Better Call Saul
Better Call Saul ©AMC

L'acteur, qu'on verra bientôt dans le déjanté et très intrigant Nobody, s'est aussi prononcé sur la nature très ambitieuse de la narration de Better Call Saul, et ce qu'elle doit à Breaking Bad.

En réalité, le lien entre les deux séries n'est pas simplement que Saul a été inventé pour "Breaking Bad". C'est plutôt que "Breaking Bad" a entraîné l'audience à regarder tous les détails et à savoir qu'ils auront leur importance. Ainsi, pour "Better Call Saul" qui est une histoire particulière, subtile et excentrique et où rien ne se passe vraiment comme prévu, on sait cependant que tout va se rejoindre et avoir de l'importance - aussi parce qu'on connaît l'histoire de "Breaking Bad". Et c'est parce que "Breaking Bad" était à ce point réussi qu'il nous est permis de faire "Better Call Saul".

Jimmy McGill va-t-il égaler Walter White ?

Bob Odenkirk joue le jeu de l'interview mais se garde bien de donner trop de détails. De la même manière, il rend hommage à la série "mère"sans - modestie oblige - mentionner l'immense succès de Better Call Saul. Même si la série bénéficie forcément de l'audience historique de Breaking Bad, elle a convaincu bien au-delà des espérances sur le plan commercial et critique. Tout particulièrement ses deux dernières saisons, qui sont parfois considérées comme supérieures à la série initiale. Bob Odenkirk est d'ailleurs nommé aux Golden Globes 2021 dans la catégorie Meilleur acteur dans une série dramatique (Bryan Cranston l'a obtenu en 2014 pour son rôle dans Breaking Bad).

On brûle donc de pouvoir poser les yeux sur cette ultime saison de Better Call Saul, et sur le destin qui attend Jimmy McGill. Beaucoup est encore à raconter, concernant notamment Mike (Jonathan Banks) et Kim (Rhea Seehorn). Il faudra patienter, puisque son tournage vient seulement de débuter au Nouveau-Mexique.

 

Voir aussi

Tandem sur France 3 : ce qui nous attend dans la saison 5

Tandem sur France 3 : ce qui nous attend dans la saison 5

France 3 enchaîne les séries policières et propose ce mardi 20 avril, la nouvelle saison de "Tandem". Portée par Astrid Veillon et Stéphane Blancafort, la série annonce une saison 5 pleine d'humour et de rebondissements. Découvrez ce que nous réserve les 12 prochains épisodes.