ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Breaking Bad : ce personnage a failli mourir à la fin de la série

Ouf, ça aurait été trop triste

Breaking Bad : ce personnage a failli mourir à la fin de la série

Série culte, "Breaking Bad" aura maintenu un niveau qualitatif impeccable du début à la fin. Vince Gilligan confesse avoir envisagé, avec ses scénaristes, de tuer un personnage très connu. Découvrez de qui il s'agit et pourquoi il est finalement resté en vie.

Breaking Bad : une série culte

Pendant 5 ans, à partir de 2008, les téléspectateurs ont pu suivre les tribulations de Walter White (Bryan Cranston) et Jesse Pinkman (Aaron Paul). Le premier, honnête père de famille et professeur de chimie, se lance dans le trafic de drogue en compagnie du second après avoir découvert qu'il était atteint d'un cancer. Sa nouvelle occupation doit lui permettre de récolter de l'argent et mettre sa famille à l'abris.  En mettant au point une recette qui affole le marché de la drogue, il se retrouve à la tête d'un gigantesque empire et s'expose à de nombreux dangers. À moins que ça ne soit lui, le danger.

Breaking Bad est une série de génie sortie de la tête de Vince Gilligan. Il ne reste plus grand chose de très neuf à dire sur elle. Les louanges ont plu durant la diffusion et on continue encore aujourd'hui d'entendre des compliments à son égard. Une fin définitive a été imaginée dans le long-métrage El Camino et les fans peuvent continuer de baigner dans l'univers de Breaking Bad avec la superbe série Better Call SaulUn spin-off réussi sur Saul Goodman, le personnage incarné par Bob Odenkirk. Ce complément à la création originale aurait pu avoir une saveur un peu différente si Vince Gilligan avait fait mourir Saul. Une idée qui a été considérée lors de l'écriture de la saison finale.

Breaking Bad
Saul Goodman (Bob Odenkirk) - Breaking Bad ©AMC

Une mort qui n'aurait pas eu de sens

Une décision scénaristique qui aurait forcément interpellé les fans tant le personnage de Saul était adoré. Même s'il était la plupart du temps secondaire, l'humour qu'il véhiculait était très plaisant. On lui doit, de plus, quelques interventions salvatrices pour aider les deux protagonistes principaux quand ils étaient dans de mauvaises postures. C'est notamment lui qui a mis Walter en contact avec un exfiltreur pour quitter Alburquerque quand l'étau s'était trop resserré autour de lui. Habitué à jouer les plaisantins, Saul s'est exprimé avec plus de gravité dans la dernière partie de la série, pour se mettre au diapason des événements. Personne n'a imaginé, durant la diffusion, qu'il puisse mourir.

Cette conclusion n'aurait pas eu grand sens par rapport à son arc. S'il fricote (parfois contre son gré) avec des criminels, il n'en est pas un à proprement parler. D'ailleurs, Vince Gilligan a imaginé une fin avec plusieurs morts en même temps. En plus de Walt, Jesse et d'autres figures importantes devaient y passer dans une sortie d'explosion sanguinolente. Il est revenu sur sa position, au profit de la fin que l'on connaît.

Il a ensuite expliqué que faire disparaître Saul n'aurait pas été juste. Le personnage est comme "un cafard" qui pourrait survivre même en cas de "guerre nucléaire" et être "toujours quelque part" après une extinction de l'humanité. Une description qui lui convient assez bien. L'avocat est un filou qui sait toujours comment se sortir d'affaire. Si mort il y avait eu, ça n'aurait évidemment rien changé fondamentalement pour Better Call Saul. Le spin-off se déroule avant les événements de Breaking Bad et a pour but de nous faire découvrir plus profondément la personnalité de l'extravagant avocat.

 

Voir aussi

House of the Dragon : premières images officielles de la nouvelle série Game of Thrones

House of the Dragon : premières images officielles de la nouvelle série Game of Thrones

Quelques jours après le lancement de la production de "House of the Dragon", HBO n'a pas perdu de temps pour dévoiler des premières images officielles. La nouvelle série "Game of Thrones" nous introduit plusieurs de ses personnages principaux.