MENU
Accueil > News > News Séries > Cheer : le docu-série Netflix sur le cheerleading va vous rendre accro
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Cheer : le docu-série Netflix sur le cheerleading va vous rendre accro

×

On vous explique les raisons pour lesquelles « Cheer » le docu-série Netflix sur le monde du cheerleading en ligne depuis le 8 janvier est une petite pépite qui va vous rendre accro.

En France, le cheerleading (plus connu sous le nom de « pom pom girls« ) est encore une discipline relativement peu connue, même s’il existe de plus en plus de personnes qui la pratiquent. Ce sport est en revanche une institution aux États-Unis, où il est pratiqué dès le plus jeune âge. Loin du cliché des jeunes filles qui se trémoussent avant une compétition sportive en agitant leurs pompoms, le cheerleading est une discipline sportive de très haut niveau, qui ne cesse de repousser les limites physiques, pour parvenir à exécuter des prouesses toujours plus impressionnantes.

Au même titre que le football américain, le cheerleading est pratiqué à très haut niveau dans les universités américaines, dont certaines en ont fait une spécialité comme l’université de Navarro au Texas, qui recrute chaque année les meilleurs élèves de cette discipline dans l’optique de remporter le très prestigieux National Championship qui a lieu tous les ans à Daytona, en Floride.

Cheer : plus qu’une plongée dans une compétition

Le docu-série Netflix Cheer, disponible depuis le 8 janvier, relate l’année universitaire 2018-2019 de la section cheerleading de l’université de Navarro, des premières sélections, jusqu’à la finale du championnat national. Divisée en six épisodes d’environ 50 minutes chacun, Cheer nous entraîne dans le quotidien de ces athlètes, et de l’équipe qui les entoure.

Loin des clichés sur le cheerleading auxquels nous sommes habitués, nous découvrons avec la série que cette discipline n’est pas réservée aux femmes : si ce sont bien elles qui réalisent les figures acrobatiques impressionnantes à plusieurs mètres de hauteur, une grande partie de l’équipe est composée de jeunes hommes, à la fois chargés de réaliser des acrobaties au sol et également de soutenir physiquement leurs partenaires féminines lors des acrobaties. Tout ce petit groupe, composé d’une quarantaine de personnes, vit ensemble toute l’année, et partage un quotidien fait de bonheurs et de désillusions.

La grande force de ce docu-série est qu’il s’intéresse à la fois à la préparation physique de la compétition avec les entraînements quotidiens intensifs, et à la vie en communauté de toute l’équipe, et de sa coach, Monica Aldama, qui a déjà remporté 14 championnats depuis son arrivée en 2000.

Cheer dresse le portrait de cette équipe, et se focalise en particulier sur quelques-uns de ses membres auxquels on ne peut s’empêcher de s’attacher émotionnellement tant leurs parcours de vies forcent l’admiration, comme Morgan, Jerry, Ladarius, Lexi ou encore Gabi, même si on peut parfois regretter un côté un peu trop « tire-larmes » au niveau de la réalisation.

Plus qu’une plongée dans une compétition sportive, Cheer célèbre surtout une génération de jeunes sportifs, prête à tout sacrifier pour réaliser son rêve de victoire. Le format sériel est en outre très efficace, puisque la tension monte au fil des épisodes, pour arriver à un final où tout se joue pour l’équipe de Navarro : la compétition nationale en Floride.

Un must-see de Netflix qu’il est difficile de lâcher.

Voir aussi
Top des meilleures séries de mars 2020

En mars il y aura de nombreuses séries à suivre, avec notamment les retours très attendus de Westworld ou Elite. On fait le point sur les nouveautés et les séries en cours à découvrir sur Netflix, Canal+, OCS, mais également Warner TV et Apple TV+.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis