ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Cry Wolf sur Salto : c'est quoi cette nouvelle série ?

Qui devons-nous croire ?

Cry Wolf sur Salto : c'est quoi cette nouvelle série ?

La plateforme Salto propose l'intégralité de la série danoise "Cry Wolf". Ce drame à suspense évoque les violences familiales du point de vue d'une jeune fille. Une série sociale, intime et haletante. 

Cry Wolf : de quoi ça parle ?

Cry Wolf retrace l'histoire de Holly, une adolescente de 14 ans, interprétée par Flora Ofelia Hofman Lindahl. En classe, la jeune fille rédige une rédaction dans laquelle elle se confie sur les violences qu'elle subit chez elle, à la maison. Elle décrit les gestes de son beau-père et l'accuse de maltraitance. Lars (Bjarne Henriksen), le travailleur social chargé de l'enquête, est convaincu par son récit. Il décide de placer Holly ainsi que son petit frère Théo dans un foyer d'accueil.

Commence alors une véritable enquête très déstabilisante. Les parents nient en bloc et mettent ça sur le compte de l'adolescence. Selon eux, le témoignage de leur fille n'est autre qu'un acte de rébellion. Holly est une jeune fille très renfermée et son petit frère Théo, quant à lui, ne quitte jamais son masque de monstre. Lars va essayer de démêler le vrai du faux dans cette affaire et se confronter à différents points de vues. Faut-il toujours croire les enfants ? La famille est-elle prête à se déchirer ?

Cry Wolf
Cry Wolf © Nordisk Film & TV Fond

Une série à l'esthétique naturaliste

Le scénario est pensé par Maja Jul Larsen, qui a également était scénariste sur Borgen. À la réalisation, on retrouve Pernille Fischer Christensen qui a été récompensée de l'Ours d'argent pour son premier long-métrage Soap. Les deux femmes ont composé l'intrigue en huit épisodes de 58 min. Cry Wolf avait su convaincre l'équipe du festival Séries Mania qui l'avait sélectionnée pour la compétition internationale de l'édition 2020 (malheureusement annulée).

La série danoise aborde donc le thème des violences intra-familiales avec finesse, loin du pathos et sans manichéisme. L'esthétique naturaliste, qui fait la beauté des séries scandinaves, se reflète dans le travail de la mise en scène très épurée, simple et précise. De plus, l'image très froide, dans les tons gris bleu, instaure un climat d'une lourde tension. Un plan serré sur des mains ou un regard fuyant suffit ainsi pour en dire long sur la situation.

Cry Wolf
Cry Wolf © Nordisk Film & TV Fond

Un sujet d'actualité poignant

 Cry Wolf interroge la crédibilité donnée à la parole des enfants. En effet Lars, qui est chargé de l'affaire, a du fil à retordre pour mener à bien cette enquête. Il n'y a pas d'indices, pas de preuves matérielles, aucun élément concret. La série se centre uniquement autour du récit de Holly qui traverse la phase compliquée de l'adolescence. Déchirée entre l'enfance et l'âge adulte mais aussi entre le cœur et la raison, la jeune fille voit son innocence s'éloigner.

Cette série sociale, intime et haletante, oppose plusieurs points de vues, confrontant ainsi chaque personnage à ses propres dilemmes moraux. Cette quête de la vérité est ainsi peu conventionnelle, sans coupable ni victime, mais seulement en examen des dires et des récits dont le spectateur se fait juge.

Retrouvez la série Cry Wolf dans son intégralité sur la plateforme Salto. 

 

Voir aussi

Dix pour cent : c'est officiel, il y aura une saison 5 !

Dix pour cent : c'est officiel, il y aura une saison 5 !

La saison 5 de "Dix pour cent" est confirmée ! Les agents d'ASK reviennent bientôt. Un téléfilm est également en préparation.