Dexter New Blood : que faut-il attendre du retour du tueur en série ?

On fait le point

Dexter New Blood : que faut-il attendre du retour du tueur en série ?

Le célèbre tueur en série de Miami fait son grand retour dans "Dexter : New Blood". Huit ans après ses adieux controversés, Dexter a vieilli et troqué son identité contre celle de Jim Lindsay, habitant parfaitement intégré d’une petite ville de l’État de New York. Mais quand son passé resurgit, ses vieux démons aussi. Après le visionnage des trois premiers épisodes, petit tour d’horizon sur les promesses de cette saison inédite.

Dexter New Blood : nouveaux look pour une nouvelle vie

En septembre 2013, les spectateurs quittent le Boucher de Bay Harbor dans une petite chambre, bien silencieux et bien loin de Miami, dans l’épisode final de la huitième saison de Dexter. Huit ans plus tard, le tueur en série revient avec Dexter : New Blood. Et à première vue, les choses ne sont plus du tout comme avant. L’absence du célèbre générique ironisant sur un petit déjeuner sanguinolent au profit de la courte apparition givrée du titre symbolise d’emblée cette volonté de passer à autre chose, tout en offrant une continuité à l’intrigue initiale.

Toujours incarné par l’excellent Michael C. Hall, Dexter Morgan porte désormais le même patronyme que son créateur, l’écrivain Jeff Lindsay. Sa vocation pour les scènes de crime, l’antihéros l’a troquée contre un poste de vendeur de matériel de chasse et pêche dans une bourgade, où il se présente comme le poli et discret Jim. Sa proximité avec les forces de l'ordre, il ne l’a pas totalement délaissée puisqu’il vit une romance avec la cheffe de la police d’Iron Lake, Angela Bishop (Julia Jones).

Dexter : New Blood
Dexter Morgan (Michael C. Hall) - Dexter : New Blood © Canal+

Le soleil et l’humidité de la Floride ont laissé place aux températures glaciales et aux paysages immaculés de l’Etat de New York. Si Dexter a tout mis en œuvre pour démarrer une nouvelle existence depuis qu’il a simulé son décès, les fantômes et mauvaises habitudes du passé finissent par refaire surface. Et le sang ne tarde pas à éclabousser les étendues enneigées.

Le retour du Passager Noir ?

Après avoir atteint son point culminant au cours de la quatrième saison, Dexter s’était essoufflée avant de faire ses adieux aux spectateurs avec une conclusion jugée risible, bâclée et frustrante. Près de dix ans plus tard, les personnages ambigus voire profondément détestables se sont succédés dans le paysage télévisuel, que ce soit dans Hannibal, Killing Eve, Barry ou encore You.

Une omniprésence qui pose la question de l’utilité de la réapparition de l’expert en médecine légale sur le petit écran. Le premier épisode rassure sur ce point, notamment grâce à son esthétique et son dynamisme. L’image est plus travaillée et le rythme plus soutenu que ceux des dernières saisons. Mais l'élément le plus marquant reste l’évolution de Dexter.

Dexter : New Blood
Dexter : New Blood © Canal+

Bien loin de l’image déshumanisée qu’il dégageait lors du lancement de la série d’origine, le tueur repenti assume désormais pleinement ses fêlures et ses émotions en voix off, à commencer par sa peur de voir son Passager Noir resurgir et de replonger dans son addiction aux meurtres. Il ne renonce pas pour autant à son humour grinçant.

Dexter a vieilli et lorsqu’une personne clé de sa vie débarque sans prévenir, le contrôle des événements lui échappe. La maîtrise chirurgicale dont il faisait autrefois preuve en respectant son code semble révolue. Ce qui risque de le mettre dans une situation inconfortable…

Sang froid

Alors qu’il semble s’être parfaitement intégré au sein de la petite communauté d’Iron Lake, Dexter Morgan continue donc de lutter contre ses vieux démons. Ses échanges torturés avec sa voix intérieure prennent dorénavant la forme de conversations mouvementées avec Debra (Jennifer Carpenter). Contrairement à son père adoptif Harry (James Remar), la défunte petite sœur du tueur se montre nettement moins tendre et n’hésite pas à le malmener.

Elle n’est d’ailleurs pas la seule, puisque Dexter devra affronter un nouvel adversaire redoutable dans New Blood. Un chasseur qui, après avoir kidnappé des jeunes femmes, les soumet à un terrible rituel meurtrier pour ensuite récolter leur sang. Un ennemi face auquel l’antihéros pourrait rechuter pour de bon. Reste à savoir si la cruauté de ce monstre envers le Boucher de Bay Harbor égalera celle du Tueur de la Trinité (John Lithgow)…

Avec Dexter : New Blood, le showrunner Clyde Phillips (qui avait quitté ce poste sur la série initiale après la quatrième saison) entend bien offrir à son protagoniste un revival pour faire oublier les erreurs de sa première fin. Dexter le mérite, au même titre que Michael C. Hall, atout majeur de ce grand retour. Le cadre à la croisée de Fargo et Wind River ainsi que certains personnages secondaires énigmatiques et inquiétants promettent quant à eux une ambiance lugubre et de belles surprises.

Dexter : New Blood, à découvrir sur Canal+ dès le 16 décembre 2021.

 

Voir aussi

Hawkeye : qui est Echo, le personnage introduit à la fin de l'épisode 2 ?

Hawkeye : qui est Echo, le personnage introduit à la fin de l'épisode 2 ?

Les deux premiers épisodes de « Hawkeye » sont disponibles sur Disney+. La fin du second chapitre se termine avec l'arrivée d'un nouveau personnage : Echo. Focus sur ce nouveau protagoniste.