Don Mancini (Chucky) : "Je n'arrête jamais de penser à Chucky"

Don Mancini (Chucky) : "Je n'arrête jamais de penser à Chucky"

Pour la sortie de la saison 2 de "Chucky", nous avons échangé avec Don Mancini, créateur de la célèbre poupée aux commandes de cette série jubilatoire. Le scénariste et réalisateur s'est confié sur les possibilités qu'offre le fait de travailler à la télévision, sur son film préféré de la franchise ainsi que sur ses derniers coups de coeur horrifiques.

Chucky, saison 2 : un nouveau terrain de jeu pour la poupée

Après être revenu semé la pagaille dans sa ville d'origine, Hackensack, le redoutable Chucky (Brad Dourif) est de retour dans une deuxième saison. De nouveaux épisodes où les poupées meurtrières sont nettement plus nombreuses et qui marque encore une fois la réapparition de personnages emblématiques. Après Tiffany (Jennifer Tilly), Nica (Fiona Dourif), Andy (Alex Vincent) ou encore Kyle (Christine Elise), c'est au tour de Glen et Glenda de faire leur come-back.

Pour la sortie de la saison 2 de Chucky, nous avons échangé avec Don Mancini, créateur du cultissime jouet Good Guys. Le scénariste et réalisateur nous a notamment dévoilé quelques secrets de la suite du programme, avec laquelle il clame son amour pour des références comme L'Exorciste et La Malédiction. En plus de continuer de s'en prendre à Jake (Zackary Arthur), Devon (Bjorgvin Arnarson) et Lexy (Alyvia Alyn Lind), le tueur en série se met désormais à massacrer des prêtres et des nonnes.

Chucky
Chucky ©2022 Universal Content Productions LLC. All Rights Reserved.

Rencontre avec Don Mancini

Est-ce que vous vous attendiez à pouvoir faire une deuxième saison ?

Don Mancini : Le challenge à la fin de chaque saison, et j'ai appris ça en travaillant avec les showrunners Bryan Fuller (Hannibal, ndlr) et Nick Antosca (Channel Zero, ndlr), c'est à la fois d'essayer de faire un cliffhanger et de ne rien prendre pour acquis. Nous n'étions pas sûrs que la série allait être renouvelée pour une deuxième saison. Il fallait donc aussi que la fin de la première saison soit satisfaisante, qu'elle puisse se suffire. C'était notre objectif. Mais heureusement, nous avons pu continuer sur la saison 2 et retrouver les personnages, voir ce qu'ils sont devenus un an après.

Travailler sur des séries comme Hannibal et Channel Zero, c'était une sorte d'entraînement pour Chucky ?

Don Mancini : Oui, en quelque sorte. J'ai appris énormément en travaillant sur ces séries, je n'avais jamais vraiment travaillé à la télévision avant ça, à part pour un épisode des Contes de la crypte pour HBO en 1990. Mais c'était différent, il n'y avait pas de writer's room. C'est vraiment en travaillant sur Hannibal que j'ai eu l'idée d'amener Chucky à la télévision. J'ai vu comment Bryan Fuller a réussi à le faire avec Hannibal, qui était déjà au centre d'une superbe franchise au cinéma, et c'était fascinant parce que je pense que beaucoup de monde était sceptique et se demandait comment ça allait fonctionner sans Anthony Hopkins. Qui pourrait lui succéder ? Et quand j'ai découvert la série, j'ai compris. Il avait totalement réinventé le personnage.

J'ai aussi été très inspiré par la manière dont il a érotisé la relation entre Will Graham et Hannibal. C'était inédit et très audacieux. Il y avait déjà des thèmes queer dans les films Chucky, et je me suis dit que je pourrais continuer à les explorer dans une série.

Chucky
Chucky (Brad Dourif) - Chucky ©2022 Universal Content Productions LLC. All Rights Reserved.

Est-ce que vous ressentez plus de liberté en travaillant pour la télévision ?

Don Mancini : On a en tout cas le luxe de pouvoir explorer différentes sortes de relations pendant huit épisodes, ce qu'on ne peut pas faire sur un film d'1h30. C'est pour moi la principale différence. On peut vraiment fouiller les personnages, en apprendre plus sur eux. Dans la première saison, nous avons non seulement introduit de nouveaux personnages, mais aussi fait revenir Chucky, Tiffany, Kyle, Glen, Glenda...

Les fans se demandaient quelle était la vie de Charles Lee Ray avant qu'il ne devienne une poupée. Grâce à la série, nous avons pu leur donner des réponses.

Avez-vous déjà ressenti de la lassitude en travaillant sur Chucky ?

Don Mancini : Non, jamais. Je l'adore, j'adore tous les personnages, j'adore les acteurs, j'adore les personnes qui ont travaillé dessus pendant des années. C'est comme une famille. Et nous avons toujours pu réinventer la franchise et cela se ressent encore dans la saison 2. C'est comme pour les films, pour lesquels nous voulions une saveur différente à chaque fois. Je déteste refaire la même chose. On verra, peut-être dans cinq ans... (Rires) Je travaille constamment et c'est très bien comme ça, j'adore ça.

Chucky
Chucky ©2022 Universal Content Productions LLC. All Rights Reserved.

Vous avez déjà des idées pour la saison 3 ?

Don Mancini : Oui, j'en ai ! Je n'arrête jamais de penser à Chucky, j'ai des tonnes d'idées. Le fait d'avoir plus de temps à consacrer à la franchise en travaillant pour la télévision, d'avoir encore plus de temps à consacrer à la narration, cela permet de développer des idées que je n'avais pas pu explorer sur les films, beaucoup plus limités.

Il me semble avoir vu des hommages à Halloween et Scream dans le premier épisode de la saison 2...

Don Mancini : Oui, je suis un grand fan. On avait déjà fait un épisode spécial Halloween pour la première saison, et j'adore l'idée de Chucky sévissant pendant la nuit d'Halloween, donc on en refera peut-être un à chaque fois. Pour le premier épisode de la saison 2, j'ai beaucoup pensé à Halloween II, pour lequel j'ai énormément de tendresse. Il n'est pas aussi abouti que Halloween mais il y a des côtés du film que j'adore, donc c'était génial de lui faire un clin d'oeil. L'idée, c'était de mixer Halloween, Scream et The Strangers en une seule grosse séquence.

Quand vous avez écrit Jeu d'enfant il y a maintenant plus de 30 ans, est-ce que vous imaginiez un tel avenir pour Chucky ?

Don Mancini : Non, en tout cas je n'avais absolument pas pensé à la télévision. Je n'y pensais pas. Et je n'imaginais pas non plus qu'il y aurait sept autres films derrière. J'en rêvais, et le rêve s'est réalisé.

La Fiancée de Chucky
Tiffany Valentine (Jennifer Tilly) - La Fiancée de Chucky ©Universal Pictures

Est-ce qu'il y a un film de la franchise que vous préférez ?

Don Mancini : C'est dur... Je les aime tous d'une manière différente. Mais j'ai une tendresse particulière pour La Fiancée de Chucky et La Malédiction de Chucky, parce que je pense que ce sont tous les deux des réinventions réussies de la franchise. Ces films étaient tous les deux des paris, et ils ont tous les deux fonctionné. Sur La Fiancée, j'ai rencontré Jennifer (Tilly), et sur La Malédiction, j'ai rencontré Fiona (Dourif). Ce sont deux de mes meilleures amis, donc c'est aussi pour ça que j'ai énormément de tendresse pour ces films. Et je pense qu'ils sont très cool visuellement. Surtout La Fiancée. En tant que réalisateur, j'essaie toujours d'arriver au niveau de Ronny Yu et du chef opérateur Peter Pau. Ils ont placé la barre très haut.

Quels sont vos récents coups de coeur horrifiques ?

Don Mancini : Ces dernières années, j'ai vraiment adoré Esther. En ce qui concerne les films d'horreur produits par des gros studios, c'est l'un de mes préférés. J'ai aussi adoré Héréditéque j'ai trouvé incroyablement perturbant.

La saison 2 de Chucky est à découvrir sur Salto.

 

Voir aussi

The Mandalorian : on sait enfin quand sortira la saison 3

The Mandalorian : on sait enfin quand sortira la saison 3

On connaît enfin la date de sortie de la saison 3 de « The Mandalorian » ! La diffusion de la nouvelle saison de la série "Star Wars" emblématique de Jon Favreau se rapproche doucement mais sûrement. Voici les dernières informations autour du show de Baby Yoda.